Comment isoler son toit ?

Isoler un toit est la partie la plus aisée et la plus rentable d’un processus d’isolation d’une habitation. Vous trouverez donc les conseils pratiques pour isoler votre toit. Mais devant la multitude d’isolants qui vous sont proposés, vous devez vous demander lequel est réellement efficace, durable, écologique, bon marché, de qualité, etc.

Quels avantages et inconvénients pour les panneaux de roseaux (isolant) ?

En matière d’isolation végétale, les solutions se suivent mais ne se ressemblent pas : auriez-vous pensé un jour que vous pouvez isoler votre maison avec des roseaux ? Et pourtant, c’est faisable ! C’est même vivement recommandé pour les zones humides, ou pour les isolations extérieures fines.

Les avantages des panneaux de roseaux

Le roseau, de par son milieu naturel, est extrêmement résistant à l’humidité. Sa principale qualité est donc d’être un très bon capteur et régulateur d’humidité.

Quels avantages et inconvénients pour la ouate de cellulose (isolant) ?

La ouate de cellulose est une matière recyclée des papiers journaux et autres déchets papier. Elle est donc entièrement recyclée, et possède indirectement les qualités isolantes du bois. Elle peut être posée soit sous forme de flocons, soit sous forme de panneaux. Suivant la forme que vous adoptez, elle présente divers avantages et inconvénients.

Les avantages de la ouate de cellulose

La ouate de cellulose est issue des matériaux utilisés quotidiennement autour de vous.

Quels avantages et inconvénients pour la laine de coton (isolant) ?

La laine de coton fait partie des isolants écologiques peu habituels, et qui peuvent surprendre. Mais elle mériterait une meilleure place sur le podium des bons isolants, car elle présente les principales qualités qu’un bon bricoleur attend d’un isolant sain. Voici notre petit tour des avantages et inconvénients de la laine de coton.

Les avantages de la laine de coton

La laine de coton est un bon isolant naturel. En effet, elle présente une conductivité thermique faible, de l’ordre de 0,44 W/m².K.

Comment isoler les combles ?

Les combles sont les parties de la maison situées juste sous le toit. On les appelle plus communément « grenier ». Mais lorsque l’on veut en faire des pièces habitables, ou tout simplement si l’on veut les isoler, il faut réussir le tour de force d’isoler la partie de la maison la plus dévoreuse d’énergie. En effet, le toit est l’endroit par lequel une habitation perd jusqu’à 30% de sa chaleur.

Quels avantages et inconvénients pour le polyuréthane (isolant) ?

Le polyuréthane fait partie des isolants synthétiques qui sont très efficaces au niveau de l’isolation thermique, mais aussi très polluants pendant et après leur fabrication. Et pour cause : le polyuréthane est constitué de pétrole ! Il présente donc des avantages qualitatifs intéressants, mais surtout des défauts gênants. En voici une liste circonstanciée.

Les avantages du polyuréthane

Le polyuréthane présente un très faible coefficient de conductivité thermique, de l’ordre de 0,023 W/t.m2.

Comment poser un isolant de type perlite expansée?

La perlite expansée est une roche volcanique chauffée à 1000°, dont les grains sont tellement secs, qu’ils ont un fort pouvoir isolant. Elle a des propriétés inaltérables très intéressantes. Elle se présente sous forme de granulés ou de plaques de granulés mêlés à du béton ou des fibres. Sa pose dépend donc de la forme sous laquelle vous l’achetez.

Poser de la perlite expansée en granulés

La perlite en granulés est souvent vendue directement sous sa forme naturelle, c’est à dire en petits granulés.

Faut-il préférer les isolants synthétiques, minéraux, ou végétaux?

Lors de vos prospections pour isoler votre maison, vous avez dû être étonné par le nombre d’isolants disponibles sur le marché. C’est un avantage, car vous pouvez ainsi faire un choix éclairé. Mais c’est aussi très perturbant, et plus d’un bricoleur ne saura pas où donner de la tête. Un premier critère de choix peut porter sur la nature de l’isolant : doit-il être synthétique, minéral ou végétal ?

Comment isoler les sols et planchers ?

L’isolation des sols et planchers est un facteur important d’économie d’énergie, puisque ces zones représentent 10% des pertes de chaleur d’une habitation. Pour preuve, si vous isolez votre sol, vous pouvez bénéficier depuis janvier 2012 d’un crédit d’impôt de 15% (à condition de remplir les conditions d’efficacité requises). Prenez bien conscience que l’isolation d’un sol par l’intérieur, lors d’une rénovation, est bien plus complexe à mettre en place qu’une isolation lors de la construction.