Quels avantages et inconvénients pour le lin (isolant) ?

Le lin est un matériau écologique, qui se prête très bien à l’isolation dans certains cas. Mais il ne présente pas toutes les qualités du chanvre. Il faut donc bien connaître ses propriétés lorsque vous décidez de vous en servir pour isoler votre habitation.

Les avantages du lin

Le lin présente l’avantage d’être extrêmement respectueux de l’environnement. Il ne nécessite pas forcément de traitement chimique.

Le lin se présente sous toutes les formes voulues : flocons, panneaux souples, mousses. Il peut se poser indifféremment à plat ou verticalement, d’autant plus qu’il s’adapte à tous les supports – notamment irréguliers. Il nécessite donc simplement d’être fixé ou agrafé aux parois à isoler.

Le lin a une assez bonne résistance à l’humidité.

L’insonorisation procurée par le lin est plus intéressante que nombres d’isolants synthétiques ou minéraux. Mais surtout, son insonorisation thermique, de l’ordre de 0,038, est très performante.

Les inconvénients du lin

Le lin a une moins bonne résistance à l’humidité que certaines plantes. Il nécessite donc d’être accompagné d’un pare-vapeur.

Le lin est parfois composé de liants chimiques, ce qui lui retire tout son intérêt écologique.

Le prix du lin

Le lin se vend autour de 15€ le m².