Véranda

Comment assurer ma véranda ?

La véranda est une pièce de vie de la maison qui comporte des risques supplémentaires contrairement à une pièce traditionnelle (vitres, volets,...).

Adapter votre assurance habitation actuelle

Vous pouvez faire le choix de garder votre assurance multirisque habitation actuelle et de l'adapter à votre situation. Pour cela, il vous faut contacter votre assureur et l'informer qu'une véranda a été installé chez vous. Précisez si une alarme est présente, si les vitres sont anti-effraction, etc. Cela jouera sur le montant de la prime d'assurance.

Comment s'entretient une véranda?

L’entretien d’une véranda est très fluctuant : il dépend à la fois du type de matériaux utilisés et du type d’intempéries de votre région.

L’entretien de l’ossature : quel matériau utilisé?

L’entretien de l’ossature de la véranda varie en fonction du matériau employé. Le PVC et l’aluminium se nettoient à l’eau savonneuse et ne nécessite aucun autre entretien particulier.

Faut-il construire des fondations pour une véranda?

De bonnes fondations sont indispensables pour assurer à votre véranda une bonne isolation thermique au niveau du sol ainsi qu’une stabilité correcte. Pour définir les termes de son installation, le mieux est d’ajouter ces fondations et leur installation au devis pour votre véranda et de demander des conseils en fonction du sol à votre exécutant. A titre indicatif voici les différents composants à retrouver dans vos fondations et la raison de leur nécessité.

Quel taux de TVA pour l'installation d'une véranda?

En matière de législation, l’installation d’une véranda étant assimilée à la construction d’une pièce supplémentaire, il faut vous référer au droit immobilier.

La construction d’une véranda neuve imposable à 19,6%

L’installation d’une véranda est soumise à taux d’imposition de 19,6%. Néanmoins si vous rénovez une ancienne véranda déjà existante, vous pouvez bénéficier d’une TVA à taux réduit de 7%, comme dans le cadre d’une rénovation de maison.

Quels sont les avantages et inconvénients d'une véranda en polycarbonate ?

Le polycarbonate est un type de plastique qui peut être utilisé à la place du verre pour le toit et même la façade de la véranda. Il est de type alvéolaire ou ondulé. Il est recommandé de choisir l’alvéolaire pour la façade (plus esthétique) en choisissant un polycarbonate contenant un nombre important d’alvéoles afin d’en maximiser la résistance.

Quelles sont les grandes marques de vérandas?

Il existe différents acteurs sur le marché des vérandas. Les non-spécialistes, type GSB, comme Leroy-Merlin, peuvent proposer des vérandas PVC en kit, assez petites pour un coût minime. Les artisans vérandalistes et menuisiers sont souvent ceux à contacter pour un projet très précis. Enfin, il existe des constructeurs à la taille plus importante, généraliste ou spécialiste dans les vérandas faîtes dans un matériau précis, qui proposent à leurs clients à la fois une gamme précise et des solutions personnalisées.

Peut-on poser ou fabriquer soi-même une véranda?

Monter sa véranda par soi-même n’est guère recommandé, à moins d’être un expert de bricolage. En effet, le coût d’une véranda étant de l’ordre de plusieurs milliers d’euros, mieux vaut ne pas en gâcher le bénéfice par une mauvaise installation qui rendrait l’utilisation de la véranda impossible. Et plusieurs étapes risquent d’être délicates de la pose de la dalle en béton à la bonne isolation de votre véranda.

Qu'est-ce que le facteur solaire d'une véranda ?

Le facteur solaire est important pour concevoir à quel point la véranda va emmagasiner l’énergie solaire (et donc de la chaleur).

Définition du facteur solaire : FS ou g

Le facteur solaire (FS) indique la quantité d’énergie solaire que le vitrage va laisser passer à l’intérieur de la véranda. Plus le facteur solaire (FS) est élevé plus le matériau du vitrage absorbe et retransmet le rayonnement solaire et donc de l’énergie dans la véranda.