Véranda

Comment assurer ma véranda ?

La véranda est une pièce de vie de la maison qui comporte des risques supplémentaires contrairement à une pièce traditionnelle (vitres, volets,...).

Adapter votre assurance habitation actuelle

Vous pouvez faire le choix de garder votre assurance multirisque habitation actuelle et de l'adapter à votre situation. Pour cela, il vous faut contacter votre assureur et l'informer qu'une véranda a été installé chez vous. Précisez si une alarme est présente, si les vitres sont anti-effraction, etc. Cela jouera sur le montant de la prime d'assurance.

Comment s'entretient une véranda?

L’entretien d’une véranda est très fluctuant : il dépend à la fois du type de matériaux utilisés et du type d’intempéries de votre région.

L’entretien de l’ossature : quel matériau utilisé?

L’entretien de l’ossature de la véranda varie en fonction du matériau employé. Le PVC et l’aluminium se nettoient à l’eau savonneuse et ne nécessite aucun autre entretien particulier.

Peut-on poser ou fabriquer soi-même une véranda?

Monter sa véranda par soi-même n’est guère recommandé, à moins d’être un expert de bricolage. En effet, le coût d’une véranda étant de l’ordre de plusieurs milliers d’euros, mieux vaut ne pas en gâcher le bénéfice par une mauvaise installation qui rendrait l’utilisation de la véranda impossible. Et plusieurs étapes risquent d’être délicates de la pose de la dalle en béton à la bonne isolation de votre véranda.

Qu'est-ce que le facteur solaire d'une véranda ?

Le facteur solaire est important pour concevoir à quel point la véranda va emmagasiner l’énergie solaire (et donc de la chaleur).

Définition du facteur solaire : FS ou g

Le facteur solaire (FS) indique la quantité d’énergie solaire que le vitrage va laisser passer à l’intérieur de la véranda. Plus le facteur solaire (FS) est élevé plus le matériau du vitrage absorbe et retransmet le rayonnement solaire et donc de l’énergie dans la véranda.

Quels avantages et inconvénients pour une véranda en aluminium ?

En matière de véranda, l’aluminium est un très bon choix : durable et économique, sans vraiment connaître de défauts.

Les avantages d’une véranda en aluminium

L’aluminium est un matériau très durable, quasi inusable, qui n’est pas soumis à la corrosion. Il demande très peu d’entretien (lavage à l’eau savonneuse) et son prix est très abordable ; un peu plus cher certes que les vérandas en PVC, mais pour une qualité beaucoup plus proche de celle du bois ou d’autres matériaux nobles.

Comment réguler la température dans une véranda?

Pour qu’une véranda soit vivable, il est fondamental de prévoir une bonne climatisation de la pièce. En effet, le principe de la véranda étant le même que celui d’une serre, sans climatisation votre véranda risque fort de devenir en été un vrai sauna… Par ailleurs, si la véranda est une pièce de vie que vous utiliserez en hiver il faudra également un système de chauffage.

Quels types de porte pour une véranda?

Pour créer un passage aisé entre la véranda et le jardin, il est important de prévoir des ouvrants larges qui ne rompent pas votre horizon de la véranda, et garantissent une ouverture maximale. Si installer une porte classique est toujours possible, les baies coulissantes sont particulièrement prisées car elles concourent à un contact direct avec votre jardin et une impression de vivre dehors, effet souvent recherché dans une véranda.

Quels avantages et inconvénients pour une véranda en PVC?

Le PVC est très économique mais à le choisir, on ne devra pas regretter par la suite de n’avoir pas préféré un matériau un peu plus noble.

Véranda en PVC : l’idéal des petits budgets

L’atout premier d’une véranda en PVC est son coût : une véranda en PVC est la plus économique de toutes les vérandas. Un autre de ses avantages, en terme économique, est qu’on en trouve en kit à installer soi même, ce qui permet d’économiser également le coût relativement élevé de l’installation par un professionnel.