Faut-il choisir le bloc monomur en pierre ponce ou en argile expansé?

Entre ces deux briques monomur, vous ne saurez laquelle choisir. Pourtant, si à vos yeux certains critères comptent plus que d’autres, le choix sera aisé.

La brique monomur la plus écologique

La brique la plus écologique est assurément celle en pierre ponce, puisque celle-ci n’a pas besoin, à l’instar de la brique en argile, d’être portée à forte température. La pierre ponce se trouve en effet à son état naturel dans la brique.

La brique monomur la moins chère

La brique monomur en argile se vend aux alentours de 60€ le m².

Qu'est-ce que la certification Cekal en isolation ?

La certification Cekal en isolation est une certification pour les vitrages effectuée par une association à but non lucratif, créée depuis 1989. Elle s’appuie sur des expertises de professionnels pour établir si un vitrage répond ou non à ses exigences. La certification est nécessaire pour obtenir un crédit d’impôt.

Les critères de certification Cekal

Les critères prennent en compte les performances d’isolation thermique et sonore, et l’installation.

A quel crédit d'impôt donnent droit les dépenses d'isolation?

Le crédit d’impôt est une déduction faite sur votre déclaration d’impôts en fonction du montant des dépenses que vous avez engagé pour des rénovations/constructions intéressant l’Etat. Il faut donc que les matériaux et la pose justifient des meilleures certifications. Voyons plus précisément quelles en sont les conditions, et le fonctionnement pratique.

Les conditions d’obtention du crédit d’impôt

Le crédit d’impôt peut être obtenu même par les personnes ne payant que très peu d’impôts.

Faut-il isoler le pisé?

Le pisé est un matériau beaucoup utilisé dans les maisons anciennes. Souvent, les propriétaires ne savent comment l’isoler, car même s’il est connu pour ses qualités isolantes naturelles, les factures énergétiques prouvent que cela ne suffit pas ! Le problème de ce genre de parois en pisé, c’est qu’elles sont très efficaces contre l’humidité ; du coup, si l’on installe un isolant trop étanche, alors la paroi en pisé perd ses qualités isolantes en humidité.

Quels avantages et inconvénients pour la fibre et la laine de bois (isolant) ?

La laine de bois est obtenue à partir de chutes de bois qui sont agrégées et liées naturellement entre elles par la sève, ou chimiquement par des liants synthétiques. C’est donc un isolant complètement végétal, dont l’énergie grise est peu conséquente. Mais comme ces produits ne sont pas encore assez répandus sur le marché français, il faut comptabiliser aussi l’acheminement en France dans le calcul de l’empreinte sur l’environnement. La fibre de bois et la laine de bois ne sont pas les mêmes produits.

Quels avantages et inconvénients pour la brique monomur ?

La brique monomur est très intéressante dans son concept : isoler de l’air immobile dans la brique elle-même, afin d’installer l’isolant en même temps que les murs porteurs. Ainsi, pas besoin d’isolation supplémentaire ! Cependant, cette brique idéale ne remporte pas tous les suffrages à cause de certains aspects peu pratiques de son utilisation. Voyons les arguments en présence.

Les avantages de la brique monomur

La brique monomur est un matériau très écologique : en effet, elle est composée soit d’argile, soit de béton naturel, soit de béton composite.

Investir dans l'isolation des combles est-il rentable?

Isoler les combles (le grenier d’une maison, juste avant le toit) peut paraître peu rentable, car personne n’y habite, et les plafonds sont là en intermédiaires. Mais en réalité, il est scientifiquement prouvé que c’est principalement par le haut que s’échappe l’air chaud. Il faut donc en priorité isoler le toit, afin de faire des économies à long terme sur le chauffage.

Isoler les combles

: la technique Isoler les combles peut se faire de plusieurs manières. Si vous comptez un jour aménager ces combles, alors mieux vaut les isoler de manière discrète, sous ou entre les chevrons.

Quels avantages et inconvénients pour le chanvre (isolant) ?

Le chanvre est le matériau végétal à la mode actuellement. Ce n’est pas un hasard ni une lubie commerciale, car le chanvre justifie toutes les louanges que l’on fait à son égard. Il est issu de la plante du chanvre elle-même, de la partie inutilisable par les industriels, et constitue donc un maillon d’une chaîne écologique. Si vous hésitez encore à installer du chanvre dans votre habitation, voici quelques coups de pouce pour votre réflexion.

Les avantages du chanvre

Le chanvre présente l’avantage d’être quasi-nul en bilan d’énergie grise.

Faut-il mieux isoler la toiture, les murs, les vitres ou le sol ?

Si vous vous posez la question, c’est probablement que vous ne voulez pas tout isoler d’un coup, soit par contrainte de temps, soit pas contrainte de budget. Cependant, la réponse instinctive est : tout ! Car l’isolation thermique ne sera bonne à l’échelle de la maison que si elle est généralisée. Chaque zone non couverte – appelée « pont thermique »- crée une réelle déperdition. Et plus vous isolez morceau par morceau, plus vous risquez de créer des ponts thermiques… Mais il existe tout de même des zones plus sensibles, qui nécessitent plus que d’autres d’être isolées.

Quels avantages et inconvénients pour le lin (isolant) ?

Le lin est un matériau écologique, qui se prête très bien à l’isolation dans certains cas. Mais il ne présente pas toutes les qualités du chanvre. Il faut donc bien connaître ses propriétés lorsque vous décidez de vous en servir pour isoler votre habitation.

Les avantages du lin

Le lin présente l’avantage d’être extrêmement respectueux de l’environnement. Il ne nécessite pas forcément de traitement chimique. Le lin se présente sous toutes les formes voulues : flocons, panneaux souples, mousses.

Qu'est-ce que les RT 2010 et RT 2012 pour l'isolation thermique?

Les RT 2010 et RT 2012 sont des règlementations thermiques qui visent à baisser la consommation en énergie de la France. Elles ont donc pour but d’imposer petit à petit aux constructeurs de neuf et aux rénovateurs d’ancien des normes énergétiques particulières. Inspirées par la loi POPE (programme fixant les orientations de la politique énergétique) de 2005, elles visent à réduire les émissions de gaz à effet de serre avec des objectifs ambitieux d’ici à 2050.

La RT 2010

La RT 2010 a été inspirée par la RT 2005. Elle ne fixe qu’une politique d’objectifs, et non de moyens.