Comment optimiser l'isolation thermique d'une véranda?

L’isolation thermique de la véranda est une de ses caractéristiques fondamentales, sans quoi vous y gèlerez en hiver et y suerez en été… La question de l’isolation intervient dans trois choix pour votre future véranda : le choix du matériau de la structure, le choix du vitrage et le choix des stores.

Quels matériaux isolants pour une véranda ?

En matière d’isolation, le matériau champion est sans conteste le bois. Le PVC a lui aussi des propriétés isolantes très bonnes, car il n’est pas conducteur. Enfin si vous choisissez l’aluminium, qui est conducteur, il est recommandé de le choisir équipé de ponts de rupture thermique qui lui confèrent de fortes propriétés isolantes. A noter que l’acier, le matériau le plus onéreux, n’est pas un bon isolant.

En savoir plus sur les vérandas en bois

Préférer le double vitrage

Le choix le plus important en matière d’isolation concerne le vitrage (puisque, on s’en doute, votre véranda sera avant tout constituée de baies vitrées…). Il est impératif de choisir le double vitrage, car le vitrage classique n’est ni assez résistant ni assez isolant pour convenir à des structures comme les vérandas. Dans le double vitrage, la solution, certes plus onéreuse, mais optimale et le VIR (Vitrage à isolation renforcé) où la couche d’air entre les deux vitres est remplacée par du gaz Argon. Enfin, une solution adaptée pour les vérandas est le vitrage à contrôle solaire qui permet de rejeter une partie des rayons solaires et limite ainsi l’effet de serre de votre véranda.

En savoir plus sur le choix du double vitrage

Le choix des stores : extérieurs ou … intérieurs

Dernier élément isolant à prévoir lors de l’établissement du projet véranda : les stores. Vous pouvez les prendre classiques, extérieurs soit en PVC soit en toile imperméable. Une solution originale et qui convient bien aux vérandas sont les stores d’intérieur qui présentent de très bonnes propriétés isolantes.

Quelle différence entre véranda et pergola ?