Quels avantages et inconvénients pour la fibre de coco (isolant) ?

La fibre de coco est un isolant peu commun, et pour cause : on ne la trouve pas sur notre continent. Pourtant, même si elle pousse plutôt dans les pays exotiques, elle possède des facultés isolantes très intéressantes.

Ainsi, elle isole relativement bien de l’extérieur, aussi bien au niveau de la température que des sons. Elle présente tous les avantages des isolants écologiques, mais cela inclut donc quelques défauts liés à cette origine.

Les avantages de la fibre de coco

La fibre de coco est un isolant qui se présente sous toutes les formes utiles : panneaux, rouleaux, fibres libres. Elle peut donc indifféremment être posée au sol, agrafée aux murs, ou coincée entre deux solives.

Elle présente une faible conductivité thermique (lambda 0,037) mais surtout, une très bonne isolation sonore. L’utilisation de la fibre de coco en plaques est recommandée pour cet usage.

Enfin, c’est un matériau écologique qui ne nuira pas à votre santé, ni au cours de sa production, ni par sa présence dans votre habitat.

Les inconvénients de la fibre de coco

La fibre de coco est certes un matériau très écologique, mais il ne faut pas oublier qu’elle est produite dans des pays lointains : son acheminement représente donc une facture carbone élevée.

Elle n’est pas si écologique que cela aussi dans le sens où son utilisation en tant qu’isolant d’habitation requiert un traitement ignifuge et contre l’humidité. Il faut donc prendre en compte l’ajout de différents composants, en vérifiant leur nature sur les mentions du produit.

Le prix de la fibre de coco

La fibre de coco se vend aux alentours de 20€ le m² (le prix varie suivant la forme sous laquelle vous l’achetez).