Quels avantages et inconvénients pour le chanvre (isolant) ?

Le chanvre est le matériau végétal à la mode actuellement. Ce n’est pas un hasard ni une lubie commerciale, car le chanvre justifie toutes les louanges que l’on fait à son égard.

Il est issu de la plante du chanvre elle-même, de la partie inutilisable par les industriels, et constitue donc un maillon d’une chaîne écologique.

Si vous hésitez encore à installer du chanvre dans votre habitation, voici quelques coups de pouce pour votre réflexion.

Les avantages du chanvre

Le chanvre présente l’avantage d’être quasi-nul en bilan d’énergie grise. En effet, il est le dernier maillon d’une chaîne extrêmement écologique de traitement de la plante du chanvre. De plus, cette plante pousse très facilement dans n’importe quel champ, ce qui rend son exploitation très simple et peu coûteuse écologiquement.

Le chanvre présente toutes les qualités d’un bon isolant : * longévité sur plusieurs décennies, sans tassement

  • lambda 0,040, donc très bonne isolation (mais peut être moins performant suivant la qualité du chanvre

  • pose facile car présentée sous forme de laine ou de panneaux, elle s’agrafe aux parois, avec une densité moyenne de 30kg/m²

  • résistant au feu

  • très résistant à l’humidité, car elle a la faculté de l’absorber sans que cela nuise à ses qualités isolantes

  • résistant aux rongeurs et aux insectes

  • bon régulateur de l’humidité interne

  • résistance au feu appréciable

Les inconvénients du chanvre

Le chanvre est intéressant en tant qu’isolant végétal, mais il ne faut pas oublier qu’il peut être couplé à des produits synthétiques pour augmenter ses qualités d’élasticité et de résistance au feu.

D’autre part, le chanvre n’est pas facile à couper lors de la pose. Il peut par ailleurs se révéler irritant, il faut donc prendre des précautions si vous le posez vous-mêmes.

Le prix du chanvre

Le chanvre est plus cher que la laine de verre ou de roche : vous le trouverez dans le commerce aux alentours de 30€ le m².