La thermographie est-elle utile pour l'isolation ?

La thermographie est une technique qui permet de prendre une « photo thermique » des choses : elle capte leur rayonnement de température. Ce procédé est a priori intéressant lorsque l’on veut déterminer de quelles rénovations d’isolation a besoin une habitation. Mais est-ce vraiment nécessaire ? Une étude thermique complète doit-elle être menée en parallèle ?

La thermographie, un outil de compréhension

La thermographie permet de saisir une photo en dégradés de couleur des rayonnements de température de votre habitation. Vous pourrez donc voir sur l’image finale où la température est élevée, d’où l’air chaud semble s’échapper, etc. Il permet aussi de voir les sources d’humidité.

Gare à l’arnaque à la thermographie !

Mais la thermographie ne doit pas être le seul outil de détermination de la mauvaise isolation de votre maison.

En effet, il est très difficile de réaliser une vraie lecture d’une image thermographique. Le code de couleur n’est pas significatif au premier coup d’œil.

Mais surtout, la photo doit être prise dans des conditions spéciales afin de saisir la déperdition des objets, c'est-à-dire la déperdition apparente et non la température des objets. Ainsi, il faut que la prise ait lieu de nuit ! Et il faut savoir que les surfaces transparentes telles que les fenêtres ne peuvent être analysées par ces appareils.

Un professionnel peu scrupuleux sera trop heureux de faire cette prise, de la décrypter de manière trompeuse, et de vous faire un devis astronomiques pour des isolations inutiles.

Ce qui est certain, c’est que la thermographie ne peut pas remplacer une étude thermique complète. Tout au plus peut-elle sensibiliser les habitants pour leur faire prendre conscience des enjeux énergétiques. C’est pourquoi un grand nombre de mairies mettent à disposition de leurs habitants des cartes thermiques pour les sensibiliser sur la déperdition des toits de leur habitation.