Quels types de porte pour une véranda?

Pour créer un passage aisé entre la véranda et le jardin, il est important de prévoir des ouvrants larges qui ne rompent pas votre horizon de la véranda, et garantissent une ouverture maximale. Si installer une porte classique est toujours possible, les baies coulissantes sont particulièrement prisées car elles concourent à un contact direct avec votre jardin et une impression de vivre dehors, effet souvent recherché dans une véranda.

Portes de vérandas : la baie coulissante maximise l’ouverture de la véranda

La baie coulissante est une des solutions idéales pour une véranda : elle s’intègre complètement à votre façade et préserve l’impression d’unité et de “petit cosmos” de votre véranda et elle permet également d’éviter un gâchis de place comparé à un ouvrant monté sur battants.

Pour maximiser cet espace, il est judicieux de choisir une baie coulissante de plusieurs vantaux posés sur plusieurs rails (de manière à pouvoir les “ranger” sur la même surface) : ainsi, une baie à 4 vantaux sur 4 rails vous permettra de créer une ouverture occupant 75% de la longueur de votre véranda. L’inconvénient majeur d’une baie coulissante est un manque de sécurité (plus facile à fracturer). Afin de minimiser les risques, il est recommandé de concilier votre baie avec des volets (utiles d’ailleurs pour éviter les surchauffes en été), et choisir du verre très résistant.

Où implanter une véranda ?

Alternative à la baie coulissante : la porte repliable

Une porte à la française mais installée sur un rail et qu’on peut ainsi replier et coulisser permet de créer une ouverture pratiquement totale de votre véranda, tout en préservant un système de fermeture à l’ancienne. Cette alternative, optimale, est en revanche plus chère, la baie pliable comme son installation. Enfin avec cette solution, il est nécessaire d’anticiper l’espace de coulissement afin de le laisser libre (ou qu’il puisse être libéré sans effort) pour pouvoir mouvoir la porte facilement.

Connaissez-vous le galandage ?