Une véranda entraîne-t-elle un risque accru de cambriolage ?

Quand on installe une véranda, il faut avoir conscience que l’on rend notre maison plus vulnérable, il est donc important de se doter de moyens de sécurité supplémentaires.

Une véranda : une entrée de choix pour un cambrioleur

Une véranda est constituée en moyenne à 80 % de vitrage. Or les vitres et notamment les baies vitrées sont plus facile à fracturer qu’une porte classique. L’éventualité d’un cambriolage par intrusion dans une véranda est donc plus probable que par un autre moyen d’intrusion. De plus la véranda est une sorte de gigantesque fenêtre qui permet aux cambrioleurs de faire leur repérage, étape déterminante avant tout cambriolage.

En définitif, il faut être conscient qu’à installer une véranda, on augmente les risques d’effractions qui pourraient être intentées sur notre maison si on ne prend pas de précaution particulière contre les cambriolages.

Quel est le prix d'une véranda ?

Les dispositions sécuritaires d’une véranda

L’installation d’une véranda doit donc toujours s’accompagner de fortes dispositions sécuritaires. Pour parer les intrusions, il faut prévoir l’installation de verrous performants au niveau des baies vitrées ainsi que l’installation de stores extérieurs qui limitent efficacement les tentatives d’infraction au niveau du vitrage. Enfin une véranda doit toujours être munie d’une alarme anti-intrusion dont le fonctionnement peut être lié aux chocs sur le vitrage ou aux mouvements dans la pièce.

Comment assurer la sécurité d'une véranda ?