Comment choisir son installateur de panneaux solaires photovoltaïques?

Que vous décidiez d’installer des panneaux en les posant ou en les intégrant, l’installation doit être parfaite, au risque de rencontrer rapidement des problèmes d’étanchéité et d’efficacité. Il faut donc que vous choisissiez avec précaution votre installateur de panneaux solaires photovoltaïques.

Un installateur multitâches

L’installateur de panneaux solaires photovoltaïques doit faire preuve de beaucoup de qualités pour effectuer son métier. Il doit être tous ces métiers à la fois :

  • Couvreur (toit) et zinguerie
  • Electricien
  • Maçon
  • Chauffage

Des compétences reconnues par un diplôme

Les installateurs de panneaux photovoltaïques sont de plus en plus nombreux, pour faire face à la demande croissante au niveau national. Ils doivent cependant pouvoir justifier d’un minimum de formation, afin d’éviter des électrocutions ou accidents de travail sur ces chantiers à risques.

La formation de base est donc un Certificat d’aptitude professionnelle ou un bac pro. A ces diplômes, l’installateur doit rajouter le Certificat de qualification professionnelle (appelé CQP), spécialisation systèmes solaires et thermiques. Cela fait donc en général un total de formation à bac+3.

Des garanties sur la fiabilité de l’installation et sa conformité à la loi

Si vous souhaitez bénéficier des aides d’Etat, de région ou de département, des crédits d’impôt ou du rachat de votre électricité, il faut alors que votre installateur soit homologué et puisse produire des factures reconnues comme telles. Ces factures doivent porter à la fois sur la main-d’œuvre et le matériel.

Mais la fiabilité de l’installation proviendra surtout de vos propres observations lors de la pose, et de la comparaison entre les différents travaux réalisés chez des voisins ou dans la région. C’est en comparant et en posant des questions que l’on s’assure de la réelle valeur d’un artisan.