Les aides pour les pompes à chaleur : démarches et montants en 2020

En moyenne, une pompe à chaleur (PAC) consomme 3 à 4 fois moins qu’un système de chauffage classique : une aubaine pour vos factures d’énergie ! Mais quel est le coût de son installation ? Les pompes à chaleur disponibles sur le marché restent un investissement important pour les ménages mais pas de panique ! De nombreuses aides sont à votre disposition pour amortir rapidement cette dépense.

Summary:

  1. Le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) et MaPrimeRénov’
  2. Le « Coup de Pouce chauffage »
  3. Les certificats d’Economies d’Energie (CEE)
  4. L’Eco-prêt à taux zéro
  5. Taux de TVA réduit à 5,5%
  6. L’aide « Habiter Mieux Sérénité » de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat)
  7. Le chèque énergie
  8. Êtes-vous éligible à ces aides ?

Le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) et MaPrimeRénov’

L’Etat a mis en place une aide permettant de réduire son impôt sur le revenu. Cette aide est destinée aux ménages ayant fait des travaux de rénovation énergétique et répondant à certaines conditions d’éligibilité. Pour l’installation d’une PAC, cette prime peut atteindre 4000 euros en fonction du type de pompe à chaleur choisie. Le CITE est encore disponible jusque fin 2020 pour les ménages dits modestes. Mais ce crédit d’impôt est voué à disparaître au profit de l’aide MaPrimeRénov’.

L’Etat a créé MaPrimeRénov’en 2020. Elle remplacement totalement le CITE en 2021. Elle est plafonnée à 20 000 euros en fonction des travaux effectués comme l’installation d’une pompe à chaleur par exemple.

Le « Coup de Pouce chauffage »

Depuis 2018, les ménages dits modestes ont la possibilité d’effectuer des travaux de rénovation énergétique plus facilement grâce à l’aide « Coupe de Pouce Chauffage ». Le montant de cette dernière est estimé en fonction des ressources du foyer et du type de travaux réalisés. L’aide est versée par des entreprises partenaires.

Les certificats d’Economies d’Energie (CEE)

Les CEE sont des subventions pour des travaux d’amélioration énergétique de votre logement. Ils résultent d’une loi européenne datant de 2005 qui exige que les fournisseurs d’énergie, tels que Engie, EDF ou encore Total, incitent les foyers et entreprises à rénover leurs habitations afin de diminuer leur consommation d’énergie. Ces aides peuvent couvrir une partie ou la totalité du coût des travaux.

L’Eco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt s’adresse à tous les propriétaires et permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans intérêt. Pour l’installation d’une pompe à chaleur, vous pouvez obtenir jusqu’à 15 000 euros de prêt.

Il est à noter que ce dispositif est en vigueur jusqu’en 2021.

Taux de TVA réduit à 5,5%

Pour en bénéficier, votre habitation doit être impérativement achevée depuis plus de 2 ans à la date du début des travaux de de rénovation. La pompe à chaleur est définie comme un équipement utilisant une source d’énergie renouvelable ce qui lui permet de bénéficier de ce taux de TVA avantageux.

Pour information, les travaux et équipements doivent être facturés par une entreprise labelisée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

L’aide « Habiter Mieux Sérénité » de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat)

Cette aide est versée par l’ANAH pour financer des travaux de rénovation qui permettent un gain énergétique de 25%. En fonction des revenus du ménage qui occupe l’habitation, cette aide peut atteindre jusqu’à 15 000 euros pour l’installation d’une pompe à chaleur alimentant les radiateurs du logement.

Il est à noter que les travaux doivent être réalisés par un professionnel agréé RGE.

Le chèque énergie

Depuis 2018, le chèque énergie est une aide financière nominative. Il s’adresse aux personnes aux revenus modestes et la liste des bénéficiaires est établie par l’administration fiscale. Le chèque énergie peut être utilisé pour le paiement de votre facture d’énergie ou des travaux énergétiques dans votre logement. Son montant peut aller jusqu’à 277 euros.

Êtes-vous éligible à ces aides ?

Il est parfois difficile de connaitre les aides auxquelles vous pouvez prétendre. Heureusement, il existe des outils en ligne pour simuler votre éligibilité à ces primes. Faites le test !

Updated on