Qu’est ce que la maison à colombages ?

C’est à partir du Moyen-âge que la technique du colombage se répand en France. Appelées aussi maisons à « pan de bois », ces maisons sont constituées d’un assemblage de poteaux placés à la verticale ou à l’horizontale. Voici quelques explications quant à cette technique de construction traditionnelle.

Les éléments qui constituent la maison à colombages

: La structure architecturale, appelée aussi l’ossature de la maison, est constituée de poteaux ainsi que de sablières plus ou moins hautes. Les tournisses et les décharges sont aussi des éléments essentiels. Le remplissage entre chaque colombage est appelé le hourdage. Il s’agit simplement de créer les murs entre les poteaux.

Les matériaux utilisés

: * Généralement, la maison repose sur un solin de pierre afin de bien l’isoler et de la préserver de tout danger d’humidité. * Le bois utilisé est le chêne. Sa solidité et sa résistance sont en effet indéniables. * En ce qui concerne le remplissage, appelé le hourdage, il peut être de plusieurs natures : la brique, le torchis (mélange de paille, d’argile, de chaux et de sable) ou encore le plâtre sont des matériaux généralement utilisés. Les matières de remplissages doivent en fait être isolantes et imperméables.

Les différentes techniques

: Il existe deux techniques différentes : celle qui utilise des bois longs, technique abandonnée progressivement, et celle qui privilégie l’utilisation des bois courts. C’est cette dernière qui est aujourd’hui omniprésente. La technique de construction utilisant des bois courts a permis le développement de l’encorbellement. L’avantage de cette technique est la possibilité de construire plusieurs étages.
Created on