Comment poser un sol en panneaux de particules?

Vous désirez poser un plancher en panneaux de particules avant la pose la mise en place d’un nouveau revêtement ? Vous devez au préalable analyser votre sol et prendre en compte la taille de la pièce, les angles, ainsi que de la longueur des solives. De manière générale, il est préférable de travailler sur un solivage nu. Vérifiez bien l’état de ces dernières avant de commencer le chantier. Voici quelques indications pour poser correctement le sol :

Le matériel à utiliser.

  • Vous allez avoir besoin d’une scie circulaire, d’un burin et de nombreuses vis. Leur longueur doit être 2,5 fois supérieure à l’épaisseur des panneaux.
  • Il vous faut des panneaux à particules standard de 19 mm. Le nombre de ces derniers varie en fonction de la taille de la pièce.
  • L’épaisseur de ces derniers varie en fonction de la hauteur des sols des autres pièces.
  • Seules 3 heures suffisent pour poser les panneaux.

La pose du premier panneau :

  • Pour les panneaux qui seront en contact avec le mur, placez systématiquement le côté languette contre ce dernier.
  • Repérez les solives et indiquez au crayon à papier leur position sur les panneaux à l’aide de repères.
  • Fixez tous les 15 cm aux appuis et tous les 30 cm en partie courante ce premier panneau à l’aide de vis.

La découpe des panneaux

  • Découpez et aiguiser les panneaux. Utilisez pour ce faire une scie circulaire. Découpez uniquement côté rainure.
  • Les jonctions qui relient les panneaux doivent se tenir sur une solive.
  • N’oubliez pas que les panneaux seront recouverts par un nouveau revêtement. Une découpe parfaite n’est donc pas exigée.

La mise en place des panneaux

  • Assemblez et vissez les panneaux sans abîmer les rainures.
  • N’oubliez pas de prévoir assez de place pour que le dernier panneau de la rangée puisse rentre dans les rainures du précédent.
  • Pour ce dernier panneau, calculez la longueur à compléter et reportez la dimension sur un autre panneau. Vous obtiendrez ainsi la longueur exacte.
  • N’oubliez pas de prendre en compte le passage d’éventuels tuyaux. Utilisez par exemple les chutes de bois inutilisées.
  • L’utilisation d’un burin est fortement recommandée pour faire rentrer les panneaux les uns dans les autres sans abîmer les rainures.