Le toit végétalisé représente-t-il une solution d'isolation ?

Le toit végétalisé n’est pas une invention moderne : sur bon nombre de maisons anciennes, vous pourrez observer que le toit supporte des végétaux, qui régulent indirectement la température de l’intérieur. Cependant, il revient à la mode, car il répond bien à la vague d’écologisme et d’économies d’énergies actuelle. Si le toit végétalisé représente une solution intéressante d’innovation, il ne faut pourtant pas considérer qu’il se suffit à lui-même. Bien au contraire, sa pose nécessite des précautions d’isolation particulières.

Le toit végétalisé est une solution écologique et agréable

Le toit végétalisé est préconisé dans les installations modernes, car il a été prouvé qu’il aide à réguler la température : en hiver, il maintient une température élevée (autour de 20°) car il emmagasine la chaleur solaire ; en été, il maintient une température sensiblement inférieure à la température extérieure (20° en moyenne) car il fait écran avec le soleil. Le toit végétalisé est aussi un très bon isolant sonore. En effet, la terre, les plantes, et l’isolation de votre toit permettent d’amortir tous les sons extérieurs. Le toit végétalisé peut être installé par votre artisan pour un prix compris entre 60 et 200€ le m². Il pourra installer un toit déjà planté, ou poser seulement la surface, que vous remplissez des essences de votre jardin. Envisagez bien l’entretien à terme : dans le sud de la France, l’installation nécessitera un arrosage régulier. Dans le nord, elle doit tenir compte de l’ajout soudain… d’une chape de neige ! Enfin, le toit végétalisé est une solution agréable, puisqu’il crée un espace vert pour vos moments de détente… mais aussi aux yeux du voisin !

Le toit végétalisé nécessite de réelles précautions d’isolation

Cependant, ce serait une erreur que de croire que le toit végétalisé est une solution d’isolation qui se suffit. Au contraire, tous les professionnels s’accorderont à vous dire qu’il ne peut être installé que sur des toits très bien isolés au préalable. Ainsi, il ne peut être installé sur des toits en pente de plus de 20°. Il ne peut non plus être installé sur une structure trop fragile : envisagé dès le stade de la construction dans une maison neuve, votre architecte prendra les dispositions nécessaires. Mais installé sur une ancienne maison, il faut vérifier si le toit ne doit pas être consolidé. Mais surtout, il faut penser à bien isoler l’habitation. Les plantes créent une zone humide non négligeable, qu’il faut donc isoler avec un pare-vapeur. D’autre part, elles ne dispensent pas d’une réelle isolation et thermique et phonique, afin de vous assurer un confort optimal.

Quels avantages et inconvénients pour le polystyrène expansé ou extrudé

(isolant) ? Le polystyrène expansé ou extrudé est un isolant composé de pétrole. Il n’est donc pas du tout respectueux de l’environnement, ni lors de sa fabrication ni lors du recyclage. Mais il est très disponible sur le marché et très efficace, donc sa diffusion est généralisée. Ses avantages contrebalancent ses inconvénients, mais il faut savoir que le polystyrène expansé n’est pas le même que le polystyrène extrudé.

Les avantages du polystyrène expansé et extrudé

Le polystyrène est un isolant d’habitation très intéressant, car il a des propriétés essentielles : il présente tout d’abord une bonne isolation thermique, de l’ordre de 0,030 lambda. D’autre part, il est extrêmement résistant à l’humidité, encore plus sous sa forme extrudée. Il est aussi très résistant aux charges, ce qui le rend très intéressant pour une installation sous une masse importante (toits ou sols). Il est d’ailleurs léger et facile à travailler, sous quelque forme que ce soit.

Les avantages du polystyrène expansé et extrudé

Le polystyrène est vraiment nocif à l’environnement, mais aussi aux humains directement : en cas d’incendie, il dégage des fumées toxiques. Et sous des combles chauffées, il peut dégager en plein été des gaz nocifs à long terme. Il est d’ailleurs inflammable très facilement. D’autre part, il ne présente qu’une très faible isolation sonore. Surtout, c’est un matériau qui s’use avec le temps et présente une faible durée de vie. Il faut donc prévoir à moyen terme (10 ans) de le remplacer…

Le prix du polystyrène expansé et extrudé

Le polystyrène expansé se trouve dans les alentours de 15€ le m², tandis que l’extrudé s’achète à un prix de l’ordre de 20€ le m².
Créé le