Comment entretenir un rideau métallique ?

Indispensable pour assurer la protection d’un magasin, le rideau de fer se décline en différents modèles. Pour autant, si ces modèles se distinguent les uns des autres par leurs composants, lames ou grilles, et leurs mécanismes d’ouvertures, ils ont tous un point en commun : l’entretien. Sans cela, leurs longévités et leurs bons fonctionnements risquent d’être mis en échec. Pourquoi entretenir un rideau métallique ? Quels sont les bons gestes ? Existe-t-il une réglementation sur le sujet ? Autant de questions qui méritent des réponses détaillées.

Pourquoi entretenir un rideau métallique ?

Pour rappel, le rideau de fer est un matériel en acier fait de rouages, de lames parfois ou de grilles, de montants, de galets et d’axes. Le principe est simple : le tablier composé des lames ou de la grille s’enroule autour d’un axe dissimulé dans un coffre placé au-dessus de la vitrine. Il peut être actionné manuellement ou électriquement s’il dispose d’un moteur.

Comme tout matériel, le rideau métallique a besoin d’un entretien afin de garantir son bon fonctionnement au quotidien, mais aussi sa longévité. Les signes avant-coureurs d’un mauvais entretien sont facilement reconnaissables :

  • Couinements
  • Grincements
  • Impression de résistance
  • Blocage pur et simple

Un rideau de fer mal entretenu se détériore et ne devient plus un obstacle pour les voleurs qui ne trouveront plus de résistance dans ce matériel dit de protection. Il faut donc entretenir le rideau métallique pour :

  • Préserver son bon fonctionnement
  • Garantir une longévité satisfaisante
  • Permettre de conserver son utilité principale de façon optimale : la protection contre les infractions.

Quels sont les bons gestes pour entretenir un rideau métallique ?

Un rideau de fer s’entretient de plusieurs manières :

  • Par le graissage régulier de l’axe : en effet, la lubrification de l’axe d’enroulement est essentielle pour éviter tout heurt de la grille lors de l’actionnement. Cela permet d’avoir un enroulement fluide et sans frottements. Cette action limite l’usure du mécanisme.
  • Par le nettoyage de la grille ou des lames : la pollution et les intempéries n’épargnent pas le rideau de fer. Il est donc essentiel qu’il soit nettoyé, épousseter et même laver régulièrement afin d’éviter que des pointes de rouille ne se forment.
  • Par la vérification de la mécanique régulièrement : cela permet de déceler les pièces abîmées ou usées en amont et de les remplacer. Ainsi, les pannes sont limitées même si le risque zéro n’existe pas.

Entretien rideau métallique : que dit la loi ?

La loi se positionne sur l’entretien des rideaux métalliques par le biais de l’arrêté du 21 décembre 1993. Dans l’article 9, il énonce : « Les portes ou portails automatiques ou semi-automatiques installés sur les lieux de travail doivent être entretenus et vérifiés périodiquement et à la suite de toute défaillance. » Par contre, rien n’est dit au sujet de qui doit effectuer la vérification annuelle. Il peut s’agir d’un artisan professionnel spécialisé dans le rideau métallique ou de personnels qualifiés au sein du commerce.

Cette obligation a été instaurée afin de limiter les accidents dus à un mauvais entretien du rideau métallique. Le public passe sous le rideau de fer lors de son entrée dans le magasin et sa chute pourrait entraîner des blessés. Mais ce n’est pas la seule raison. En effet, les compagnies d’assurance stipulent que la prise en charge des sinistres comme le vol ne peut se faire que si le rideau de fer est en bon état de fonctionnement. Sans quoi, l’indemnisation ne se fera pas pour défaut de sécurité.