Quels sont les différents types de moquette?

La moquette est un revêtement qui donne à votre intérieur une impression de confort, de douceur, et de chaleur. Son effet est déterminé par plusieurs paramètres : la nature de la fibre, la technique de fabrication, la nature de l’envers, etc.

La nature de la fibre

Il existe aujourd’hui toutes sortes de modèles de moquette : naturelles ou synthétiques. Le modèle le plus classique est la moquette en laine : ses fibres sont donc d’origine animale. De ce fait, elle est assez luxueuse de par son prix. Mais cela se justifie dans son rendu : elle est très belle, très résistante à la lumière et aux tâches, mais aussi extrêmement isolante au niveau thermique et acoustique. Mais les fabricants proposent de plus en plus de modèles naturels issus de plantes : * La moquette de coco est une moquette constituée de fibres de noix de coco. Elle offre donc un toucher assez rêche et sec, et des teintes plutôt brunes à beiges. Elle confère à votre habitation une teinte très rustique et champêtre. Mais elle ne résiste pas bien du tout aux tâches. * Le jonc de mer est une plante qui pousse dans les marais ou les zones humides. Son rendu est très doux, mais d’apparence irrégulière voire rustique. Son coût est assez modique, mais sa pose est compliquée et son entretien difficile au quotidien. * Enfin, le sisal est une moquette composée de feuilles. Les fibres végétales qui en sont issues ont un bel aspect satiné. Mais cette matière est très sensible aux liquides, donc révèle les tâches trop facilement. Il existe aussi des modèles synthétiques, qui, moins chers et plus répandus, permettent de couvrir des surfaces importantes à moindre coût. Mais ces matériaux synthétiques, tels que polyamide ou polypropylène, sont en général moins résistants à la lumière, et se décolorent en quelques années. D’autre part, suivant leur épaisseur, ils peuvent être moins isolants que d’autres natures de moquette.

La technique de fabrication de la moquette

La qualité de votre moquette dépendra aussi de la manière dont elle a été tissée : * Si elle est tissée, vous êtes sûrs qu’elle vous procurera un confort optimal. * Si elle est touffetée, cela signifie qu’elle est assemblée de manière cousue. Ce modèle est très répandu pour les matières synthétiques. Résistant et doux, mais peut être moins esthétique. * Enfin, la moquette la moins chère est la moquette aiguillée, dont le prix ne révèle pas de défauts particuliers : le fini en est doux et résistant.

La nature de l’envers de la moquette

L’envers de la moquette est en général composé de mousse (d’où les difficultés liées aux résidus lorsqu’on l’arrache). Celle-ci permet une bonne isolation thermique et acoustique, mais cela dépend de son épaisseur. Il est de plus en plus souvent proposé en feutre, qui confère les mêmes qualités que la mousse, quoique plus isolant a priori. Enfin, il existe des moquettes soutenues par des fibres végétales telle que le jute, mais bien que solide, ce dossier de moquette n’est pas très confortable au toucher.
Created on