Quels avantages et inconvénients pour un sol en béton ciré?

Le sol en béton ciré se distingue des autres modes de finition du béton par la pose d’une couche de cire sur la surface, mais aussi par sa composition même : en général, il est fabriqué avec du sable fin plutôt qu’avec de gros granulats. Il n’est pas composite ni fibré. Il faut savoir que ce sol nécessite un entretien régulier, et qu’on ne connaît pas très bien son vieillissement. Mais le rendu, satiné ou brillant, est superbe dans une habitation où l’on veut ajouter une touche moderne !

Les avantages du sol en béton ciré

Le sol en béton ciré présente l’avantage premier d’être facile d’entretien. Il ne nécessite qu’un nettoyage à l’aspirateur ou au balai, puis de temps en temps à l’eau savonneuse et enfin, tous les six mois, un passage de cire est utile pour lui redonner du brillant. Le béton est un assez bon isolant : ciré, il vous présentera donc une surface très agréable au toucher et toujours fraîche en été et chaleureuse en hiver. Surface d’autant plus agréable que la chape est uniforme, et n’est séparée par des joints que si elle recouvre une grande surface au sol.

Les inconvénients du sol en béton ciré

Mais le sol en béton ciré peut mal vieillir avec le temps : son brillant va petit à petit être estompé à cause des minuscules griffures et altérations qu’on lui fait subir par un usage quotidien. Même le fait de repasser de temps en temps dans l’année un peu de cire ne pourra pas cacher l’altération de l’aspect lisse de la surface.

D’autre part, le sol en béton ciré a tout les inconvénients du sol en béton : il est assez fragile pendant quelques mois après sa pose, et il peut présenter des fissures à long terme.
Il apparaît aussi que le sol en béton ciré est le modèle plutôt cher de la gamme ; un sol composite proposera des prix moins élevés…
Enfin, question confort, sachez que le béton ciré peut être très glissant ! Il ne faut donc pas l’installer dans des pièces où vous êtes susceptibles de courir ou de passer les pieds mouillés…