Quels avantages et inconvénients pour le parquet flottant?

Le parquet flottant est connu pour la facilité de son installation. Il est en effet rapide à installer, et ne nécessite pas un investissement important. Cependant, ce serait trop beau s’il n’y avait pas quelques ombres au tableau…

Les avantages d’un parquet flottant

Le parquet flottant présente l’avantage de pouvoir être posé facilement. En effet, il s’agit simplement de nettoyer et d’assécher le sol sur lequel vous comptez poser votre parquet. Puis, il faut installer la couche de flottement du parquet (en général du feutre), et enfin clipser ou coller les lattes de parquet entre elles. D’autre part, le parquet flottant est en général moins onéreux que d’autres types de pose de parquet (cloué ou collé). Lors de la pose, qui comme on l’a vu ne nécessite pas beaucoup de matériel, mais aussi pour le bois lui-même. En effet, vous pouvez acheter indifféremment du contrecollé ou du stratifié. Enfin, le parquet flottant présente l’avantage d’être beaucoup moins bruyant qu’un parquet clouté, sur lequel des grincements se font souvent rapidement entendre.

Les inconvénients d’un parquet flottant

Mais ne soyez pas dupes : installer un parquet flottant peut présenter quelques inconvénients. Tout d’abord lors de la pose : si vous faites confiance à vos talents de bricoleurs, vous pouvez vous retrouver confrontés à des difficultés de terrain (ondulation du sol, présence de nombreuses canalisations, murs pas droits ou angles arrondis). Alors, la partie de plaisir devient bien moins drôle… Mais il existe un autre inconvénient, plus conjoncturel : le parquet flottant est plus sensible que d’autres à l’humidité. Prévoyez donc de l’installer dans une pièce ou une habitation qui n’est pas exposée plus qu’une autre à l’humidité, sous peine de voir rapidement votre parquet gondoler sous l’humidité.
Créé le