Quels avantages et inconvénients d'un sol en marbre?

Les sols en marbre sont le nec plus ultra de l’idée que l’on se fait du luxe : brillants, lumineux et doux ! Ils ont tous les avantages d’un sol en pierre naturelle, sauf qu’ils présentent des inconvénients d’entretien et de longévité.

Les avantages d’un sol en marbre

Un sol en marbre présente l’avantage d’être déclinable sous toutes les formes et toutes les couleurs. De doux et mat à rugueux, en passant par lisse et brillant, il peut vous offrir un toucher inattendu. Il peut aussi être taillé dans une veine colorée : rose, jaune, blanc, gris, etc. Le marbre peut être installé aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Cela signifie qu’il sait résister au froid et aux agressions. En effet, le marbre est un sol très résistant aux rayures et autres agressions. Il est assez dur pour ne pas être abîmé. Un dernier avantage réside dans son aspect : installé dans une pièce, vous pouvez être sûr qu’elle sera lumineuse et luxueuse.

Les inconvénients d’un sol en marbre

Malgré tout, le sol en marbre présente certains défauts. Il n’est tout d’abord pas très résistant à l’humidité et aux tâches. Mieux vaut le traiter avant de l’exposer. D’autre part, c’est un sol très dense, donc très lourd. Il faut s’assurer que votre habitation peut recevoir ce poids. Parfois, des coûts supplémentaires seront induits par des aménagements de consolidation. Enfin, ce poids rend la pose assez laborieuse : mieux vaut donc faire appel à un professionnel, ce qui peut, à nouveau, rajouter des coûts.

Comment nettoyer et entretenir un sol en marbre

? Le sol en marbre est assez fragile. Il nécessite une préparation spécifique avant d’être posé. Et pour un usage quotidien, il faut veiller à n’utiliser que certains produits, et à en éviter absolument certains.

La préparation du marbre avant utilisation

Avant d’être mis en service, il peut être conseillé de traiter votre marbre : pour éviter les tâches et pour protéger de l’humidité. Mais chaque marbre peut avoir ses propres caractéristiques. Donc mieux vaut demander à votre vendeur ce qu’il propose pour le marbre que vous lui avez acheté. Un produit artisanal peut aussi être employé : si vous cirez votre marbre, ou que vous l’enduisez légèrement d’huile de lin ou de glycérine, il sera un peu protégé.

Le nettoyage du marbre

Le marbre est sensible aux tâches. Il faut donc les nettoyer de temps en temps, afin de lui conserver sa brillance et sa pureté. Si votre marbre est fissuré, un truc de grand-mère consiste à reboucher les fissures avec de la cire de bougie. Mais attention à ce que la teinte de la cire concorde avec celle du marbre ! Si votre marbre est rayé, vous pouvez le poncer, comme du parquet, mais avec un papier à grain très fin.

L’entretien du marbre

L’entretien quotidien du marbre se fait au savon noir et à l’eau. Ces produits sont très doux, et évitent donc une agression de la pierre. Surtout, au quotidien, il faut éviter de mettre du sable sur le marbre. Veillez donc à bien enlever tout grain intrusif.
Created on