Quelle différence entre sol en béton dallé et sol en béton coulé?

Le béton peut être coulé directement dans votre intérieur, avec aménagement préalable de la chape nécessaire. Mais il peut aussi se présenter sous forme de dalles, composées des mêmes matériaux mais fabriquées en usine et posées comme du carrelage chez vous.

La pose

Le béton coulé occasionne un certain chantier lors de la pose. Il faut en effet préparer le contenant, de la place pour la préparation du béton lui-même, parfois même il faut installer une base métallique, sorte de grille en acier.

Le béton dallé, lui, se pose comme un carrelage. Pas besoin d’installation spécifique, donc.

La résistance

Le béton coulé est dit plus sensible aux fissures occasionnées par le froid ou l’humidité. Alors que le sol en béton dallé est plus compact et mieux traité pour résister à ces contraintes naturelles. Il faut néanmoins protéger aussi bien l’un que l’autre contre les tâches et l’humidité, grâce à des huiles ou des cires, et bien sûr les habituels produits hydrofuges.

L’aspect esthétique

L’aspect esthétique du béton coulé est incomparable : vous jouissez d’une surface totalement plane, sans raccrochages ni joints, qui donne une dimension supérieure à votre intérieur.

Alors que le béton dallé peut s’apparenter à un carrelage en matériaux non naturel, ce qui est parfois peu charmant. Vous pouvez tout à fait jouer sur les couleurs et les aspects, mais le carrelage enlève toute profondeur à votre pièce.

Le coût

Étonnamment, ce n’est pas forcément le béton coulé qui est le plus coûteux. Il peut arriver que le béton dallé soit plus cher car la qualité des dalles, leurs dimensions ou leurs couleurs/revêtements soient plus originaux ou coûteux. Comptez de toute façon pas moins de 100€ pour l’un et l’autre, le béton dallé pouvant monter jusqu’à 300€.