Peut-on choisir un sol en verre?

Le sol en verre est une belle invention : il permet de jouer avec la lumière de manière très réussie ! De plus, il existe sous la même forme que le béton ou le marbre : en dalles ou en carrelages. Il est donc assez facile à installer – sous couvert de respecter des normes précises. Mais son coût est vraiment faramineux, et c’est bien la seule raison pour laquelle nous vous dissuaderions d’en installer dans votre habitation privée.

Un sol très beau, pour des sites très beaux

Le verre a des propriétés esthétiques vraiment fascinantes : il donne de la profondeur et du relief à n’importe quelle pièce. Ainsi, il est vraiment impressionnant s’il sert à mettre en valeur soit une vue, soit une particularité de l’environnement de l’habitation. Il peut aussi être très utile pour laisser entrer de la lumière naturelle dans une zone sombre.

Il peut être très intéressant aussi de jouer avec les matériaux, et de coupler l’usage du verre avec d’autres. Des alliages surprenants peuvent donner des compositions architecturales très réussies.

Un sol très cher, pour des artisans très expérimentés

Le problème du verre réside dans son coût. Des artisans spécialisés iront jusqu’à proposer ce type de sol pour 800€ le m2 ! Le choix est donc important, et l’on ne peut s’engager dans ce type d’installations à la légère.

D’autre part, comme le verre est un matériau lourd et fragile, il est vraiment essentiel de laisser un artisan l’installer. Celui-ci pourra aussi vous mettre en garde contre une utilisation dangereuse de ce matériau, contre un usage inapproprié. Ainsi, les pavés ne pourront être installés qu’au rez-de-chaussée, tandis que les dalles, même peu denses, devront faire l’objet de normes de sécurité particulières, surtout si elles sont installées à l’étage.