Comment réparer un parquet?

Un parquet est vite abîmé par des éclaboussures, des chutes d’objet, ou des traînements de meubles à répétition (chaise par exemple). Pour réparer un parquet, rien de très sorcier. Il faut tout simplement reboucher la partie abîmée avec de la pâte à bois. Mais pour réparer un parquet abîmé sur une grande surface, alors une opération d’envergure sera nécessaire.

Application de pâte à bois

Pour boucher une petite aspérité dans votre parquet, il faut avant tout bien nettoyer la zone abîmée. Aspirez-la avec un aspirateur et enlevez à la main les éventuelles échardes afférentes. Choisissez soigneusement le type de pâte à bois, mais surtout la couleur, dont vous avez besoin. Si votre pâte est trop claire, l’application sera bien trop visible et votre bricolage perdra tout son intérêt ! Ensuite, appliquez la pâte à bois dans la fente de manière uniforme, et égalisez la surface de manière à créer une continuité entre le parquet environnant et la pâte appliquée. Une fois la pâte à bois appliquée, laissez-la sécher pendant un jour, et ensuite seulement, poncez pour enlever les aspérités visibles ou irrégulières.

Ponçage

, cirage et vitrification du parquet Cette opération devra être réalisée à grande échelle si votre parquet est très abîmé. En effet, il faudra alors procéder à toutes ces étapes mais sur toute la surface. Commencez par ôter la cire qui protège votre parquet. Pour ce faire, des machines spéciales se louent très facilement dans le commerce. Effectuez à la main le travail sur les zones plus abîmées, dans le sens des lattes de bois. Rebouchez les éventuels trous à la pâte à bois avec la méthode décrite ci-dessus. Ensuite vient l’étape la plus fastidieuse : poncer le parquet. Louez une machine prévue à cet effet, et utilisez-la avec précaution. Il faut la passer de manière continue sur le sol, sans s’attarder sur un endroit, et respecter le sens des lattes du parquet. L’opération est longue, physique, et extrêmement salissante. En effet, la poussière qui se dégage du ponçage est envahissante et peut être dangereuse pour les personnes sensibles. Il faut donc bien aérer l’habitation lors de cette manœuvre, et épousseter le parquet une fois le ponçage fini. Pour les moins agiles, vous pouvez faire appel à un artisan spécialisé en le contactant via son [site](http://www.sts-services.fr). Enfin, achevez cette rénovation en protégeant votre parquet : soit à la cire, soit au polyuréthanne. Veillez à bien laisser sécher les produits, et à réitérer l’application si nécessaire.
Créé le