Comment poser un parquet fixé ?

A l’inverse du parquet flottant, il existe traditionnellement des parquets installés de manière plus radicale : collés ou cloués. Par définition, la pose est plus compliquée. Mais le résultat est plus efficace à long terme. Ces poses de parquet sont donc plutôt réservées à des bricoleurs chevronnés ou, à défaut, à des professionnels.

La pose de parquet collé

Le parquet collé est un dispositif intéressant car il permet d’installer des sols chauffants, et des parquets massifs. Cette pose consiste à coller les lames de bois entre elles et sur le sol lui-même. Il faut donc préalablement bien nettoyer le sol, et s’assurer qu’il n’est pas humide. Puis, il faut étaler la colle suivant les instructions et les quantités données, en posant le parquet au fur et à mesure. Il faut bien prévoir un espace entre le mur et le parquet en cas de distorsions de celui-ci. Cet espace devrait faire environ 10mm, et sera a priori recouvert par les plinthes, donc invisible. Vous pouvez vous aider en calant de petites cales le long de la première lame. Si vous devez couper une lame au bout d’une rangée, prenez le morceau coupé pour entamer la rangée suivante.

La pose de parquet cloué

La pose de parquet cloué est encore plus laborieuse, bruyante et physique. En effet, il s’agit de clouer à grand renfort de coups de marteau et d’acharnement toutes les lattes sur les lambourdes. Les lambourdes sont des sortes de planches épaisses espacées l’une de l’autre de 40 cm en général, et sur lesquelles tout le parquet va reposer. Cela assure une très bonne isolation, mais aussi une source de grincements souvent ! Il faut donc d’abord visser les lambourdes sur le sol à nu. Les lambourdes font en général une demi-dizaine de centimètres de haut. Ensuite, il faut clouer les lattes une à une sur les lambourdes, en enfonçant bien le clou sans tête sur la lambourde, afin de pouvoir emboîter la lame suivante sans disjonction. Comme pour tous les types de parquet, il faut respecter un espace de quelques millimètres entre le mur et les lattes, afin de prévoir les distorsions du bois dans le temps. Aidez-vous avec des cales en bois disposées régulièrement le long du mur.
Created on