Comment choisir une porte d'entrée?

Le choix d’une porte d’entrée nécessite de bien réfléchir aux objectifs que l’on se fixe : d’harmonie, de sécurité et/ou d’économie d’énergie. Une fois la réponse trouvée, reste à déterminer le matériel que l’on souhaite privilégier, chacun possédant des avantages et des inconvénients.

Matériaux

  • Le bois. Son avantage est tout d’abord esthétique, il peut s’adapter a tout type de décoration de la maison. Dans une optique sécuritaire, il faut privilégier des essences robustes qui auront aussi l’avantage de mieux résister aux intempéries. Sa résistance dépend aussi de l’épaisseur de la porte et surtout du mécanisme de verrouillage.

  • L’aluminium. Il permet de proposer une multitude de design différent qui pourra aussi s’adapter à tout type de logement moderne. Cependant, son prix élevé et son isolation thermique limitée viennent contrebalancer l’avantage de sa solidité face aux tentatives d’intrusion.

  • Mixe Bois/aluminium. L’alliance du bois à l’intérieur et de l’aluminium à l’extérieur peut permettre de remédier aux problèmes de déperdition de chaleur tout en assurant une sécurité et un design intéressant.

  • Le PVC. Excellent isolant à des prix attractifs, le PVC souffre cependant de lacunes dans les possibilités de couleurs, de sécurité et de longévité. Son entretien est par contre très simple.

  • L’acier. Moins cher que l’aluminium, l’acier demande une vérification de l’isolation thermique qui est souvent affaiblie par la qualité de ses joints et l’absence de mousse isolante entre les parois. Par contre, il permet une protection optimale face aux tentatives d’intrusion

  • Le composite. Bonne résistance aux intempéries, rayures et tentatives d’intrusions, sans besoin d’entretien, les portes en composite (souvent fibres de verre) sont par contre souvent produites dans des moules et donc non destinées aux portes fabriquées sur mesure.

Important
Demander l’avis de son assureur afin de se prémunir en cas d’infraction
Vérifier l’isolation thermique de sa porte en se renseignant sur le coefficient Ud, plus celui-ci est bas, plus la porte est isolante
Depuis mai 2009, vous pouvez bénéficier de l’éco-prêt à taux 0, si vous procédez aussi au changement de vos fenêtres.