Comment se déroule des travaux de peinture ?

Échange, accord, démarrage, lessivage, ponçage, mise en peinture des supports et procès verbal de réception. Découvrons les grandes étapes pour des travaux de peinture réussie.


Les échanges avec l’entreprise

La première chose à faire lorsque l’on souhaite faire des travaux de peinture est de trouver la bonne entreprise. Le premier point important est la prise de contact. Si vous avez un bon feeling avec votre interlocuteur vous serez plus à même de lui expliquer votre projet et de lui poser les questions nécessaires pour le bon déroulement de vos travaux.

Ensuite, le devis. Chez Monsieur Peinture pour des travaux de peinture une visite sur place n’est pas indispensable dès lors que les murs ou les plafonds sont dans un état correct. Nous sommes en capacité de pouvoir chiffrer à distance votre projet avec le plan et des photos.

Premièrement, avant même de nous contacter par téléphone vous pouvez retrouver sur notre site un outil qui permet de recevoir une première estimation du coût de vos travaux. Un questionnaire très court de 5 questions qui vous demandera :

  • en quoi consiste votre projet
  • quelles pièces sont concernées
  • quelle surface devons nous peindre exactement (les murs ou les plafonds)
  • uploader des photos et/ ou les plans de votre habitation pour nous aider à préciser votre estimation
  • renseignez votre adresse mail pour recevoir votre première estimation par mail et votre numéro de téléphone si vous souhaitez être recontacté par un de nos chefs de projet travaux pour affiner cette estimation et pouvoir vous envoyez un devis détaillé sous 24h.

Une fois que vous avez contractualisé vos travaux de peinture avec l’entreprise choisie, quelques règles sont à connaître avant le démarrage du chantier.

Premièrement, la ou les teintes doivent être choisies avant le démarrage des travaux ainsi que le type de finition que vous souhaitez en fonction de votre support.

Ensuite, avant de faire intervenir un professionnel, vous devrez préparer la pièce, retirer les petits meubles les appareils électroménagers et tout autre objet de décoration (téléviseur, ordinateur, box, tableaux, bibelots, luminaires etc.) si nécessaire dans la ou les pièces concernées par les travaux afin que les artisans peintres ne soient pas gênés pendant la durée des travaux.

Par ailleurs, la manutention pour les meubles plus lourds peut être effectuée par l’équipe d’artisans. En revanche, vous devrez au préalable vider les meubles pour en faciliter leurs déplacements.

Les grandes étapes de votre projet

Une fois que l’ensemble des meubles ont été retirés ou déplacés dans une autre pièce et que le sol a été bâché, les artisans peintres vont devoir appliquer du ruban de masquage afin de bien délimiter les supports à peindre.

Ensuite, il conviendra de nettoyer le support avant de le peindre afin de retirer tous les résidus et taches de graisse qu’ils pourraient y avoir.

En fonction de l’état de votre support, les artisans n’effectueront pas le même travail. Il faut savoir que nous définissons trois états : bon état, moyen état, état dégradé.

Un mur/plafond en bon état

Le support est qualifié de « bon état », dans ce cas le mur ou le plafond est visuellement lisse et ne présente aucune fissure, trou ou cloque. Dans ce cas, un simple lessivage ou un ponçage sera effectué. Ensuite, les artisans peintres appliqueront une sous-couche ou autrement dit « couche d’impression ». Un produit qui permet de faire adhérer correctement la peinture au support. Ensuite, nous appliquerons au minimum deux couches de finition pour une mise en peinture avec du blanc. Ou bien, en fonction de la couleur que vous choisirez il sera peut-être nécessaire d’appliquer une troisième couche. C’est très souvent le cas, lorsque c’est une teinte très foncée comme par exemple une teinte lie de vin.

Un mur/plafond en moyen état

Nous qualifions un support d’état moyen lorsque le mur ou le plafond est abîmé. Donc, sous entendu lorsqu’il possède des micros-fissures, des petits trous ou cloques mais qu’il n’y a pas de trace d’humidité ou de moisissure.

Pour remettre en état le support, les artisans vont tout d’abord devoir gratter le revêtement existant pour retirer les morceaux de peinture qui s’effritent. Ensuite, nous appliquerons une sous-couche qui permettra de faire correctement adhérer l’enduit sur le support. Puis, les artisans peintres devront ouvrir les fissures, les nettoyer et les reboucher avec de l’enduit.

Si toutefois les fissures devaient être trop importantes, les artisans peintres devront alors appliquer des bandes de calicot (bande de tissu armé que l’on met en place sur 20 cm de part et d’autre de la fissure pour la tenir et retarder sa réapparition). Pour finir, c’est exactement le même process que pour un support en bon état. Les artisans peintres devront poncer les murs ou le plafond, appliquer une nouvelle couche d’impression puis deux couches de finition.

Un mur/plafond en état dégradé

Un mur en état « dégradé » présente généralement d’importantes fissures, des cloques et même de la peinture qui s’écaille sur toute la surface du mur/ plafond. Cet état est généralement assimilé à un dégât des eaux. Dans ce cas, si le support a subi un dégât des eaux, vous allez devoir attendre qu’il sèche. Le temps de séchage dure en moyenne entre 3 et 6 mois. Bien entendu cela peut être beaucoup plus comme beaucoup moins.

Une fois que votre support est totalement sec, vous allez pouvoir faire appel à un professionnel. Pour l’artisan peintre, la première étape à faire est de gratter le support pour faire tomber toutes les parties qui se décollent du support. Puis, il faudra appliquer une couche d’impression, ouvrir et nettoyer les fissures, appliquer une couche d’enduit, poncer, faire une deuxième passe d’enduit, poncer et appliquer une deuxième couche d’impression. Enfin, appliquer la finition.

Dans les trois cas (bon état, moyen ou dégradé), il faudra respecter le temps de séchage entre les couches ainsi qu’après les couches de peinture. Pour finir, les artisans peintres devront retirer les bâches et le scotch de masquage et replacer les meubles si besoin. De plus, ils s’occuperont de nettoyer la poussière générer pendant la durée des travaux.

La réception du chantier

Une fois vos travaux de peinture terminées, nous passerons à la troisième étape qui est la réception de chantier. Cette étape est nécessaire puisque c’est lors de cette réception que le conducteur de travaux et le client vont analyser si le projet est exécuté conformément au devis signé.

Pour cela, il faudra vérifier que le support soit bien lisse, sans grain ni aspérité. Ensuite, il faudra contrôler les rechampis des plinthes et des portes. Puis, regarder si la peinture est bien uniforme et sans tache de peinture. À titre d’information, le contrôle d’un support se fait à environ 2 mètres de distance du revêtement.

Si aucune réserve n’est faites par les deux parties prenantes, vous pouvez reprendre possession de la pièce. Sinon, l’équipe d’artisans peintre reviendra pour réaliser les travaux de peinture évoqués sur le procès-verbal de réception.

Updated on