Quelle essence de bois choisir ?

Différentes essences de bois sont adaptées à différents travaux de menuiserie

.
Utilisation du bois Essence à recommander
Parquet terrasse extérieure

    Le bois exotique (naturellement classe 4-5) :
  • avantages : durée de vie, pas de risque de suintement de résine ou d’écharde ;
  • inconvénients : prix élevé (60€ par mètre carré)
Exemples d’essences : ipé, jatoba, bankiraï, tatajuba…

    Le pin autoclave (certifié classe 4) :
  • avantages : bon marché (autour de 20€ par mètre carré) facile à installer, très adapté aux paysages du littoral ;
  • inconvénients : durée de vie limitée à 10 ans, risque d’échardes et de suintement de résine.

    Le robinier ou faux-acacia (naturellement classe 4) :
  • avantages : pas de traitement nécessaire pour le rendre classe 4 (résistant à l’eau) ;
  • inconvénients : prix élevé (60€ par mètre carré), pose assez fastidieuse (planches de petite taille).
Autres : chêne, châtaignier, hêtre
Parquets intérieurs

    Deux types de bois peuvent être distingués :
  • les bois durs : chêne, hêtre, bois exotiques (ipé, joboba)
  • les bois tendres : pin, châtaigniers
Dans les pièces à vivre (salon, salle à manger, couloirs), il est recommandé d’utiliser des bois durs pour résister aux passages fréquents. Dans les chambres, les bois tendres peuvent s’y substituer.

A noter que pour les cuisines et salles de bain, il est important de choisir des essences de bois résistantes à l’humidité comme les bois exotiques

Consultez notre section sur les parquets

Essences de bois souples et dures

L’Union Française des Fabricants et des Entrepreneurs de Parquets a défini quatre catégories de bois, de la plus souple (catégorie A) à la plus dure (catégorie D) : * catégorie A : aulne, épicéa, pin sylvestre, sapin ; * catégorie B : bouleau, bossé, châtaignier, mélèze, merisier, noyer, pin maritime, sipo, teck ; * catégorie C : afrormosia, chêne, doussié, érable, eucalyptus, frêne, hêtre, iroko, makoré, moabi, movingui, orme, charme, robinier (faux acacia) ; * catégorie D : angélique, cabreuva, cumaru, ipé, jatoba, merbau, sucupiré, wengé.

Les classes de bois pour la résistance à l’humidité

Les essences de bois ont été catégorisées en 5 classes afin de vous guider dans leur utilisation : * Les bois de classe 1 sont des bois prévus pour l’intérieur et les endroits abrités des éléments extérieurs et intempéries, comme les parquets, les meubles ou les lambris par exemple. * Les bois de classe 2, sont également des bois d’intérieur, ou nécessitant d’être utilisés à l’abri des intempéries, mais supportant d’y être exposés temporairement, comme pendant les chantiers. Il s’agit des bois à utiliser pour les charpentes par exemple. * Les bois de classe 3 sont voués à être placés en extérieur, et supporter une alternance de conditions, aux temps humides ou secs. Ces bois sont utilisés pour des revêtements extérieurs et certains éléments de menuiserie. * Les bois de classe 4 quant à eux sont des bois plus résistants, supportant l’exposition au sol, à l’eau douce, et à la pluie par exemple, et donc à des conditions extérieures. Il s’agit de bois à utiliser pour les barrières, terrasses, poteaux… * Enfin, les bois de classe 5 sont extrêmement résistants. Ils peuvent supporter un contact ou une immersion permanente dans l’eau douce comme salée. Cette classe de bois est généralement utilisée pour les pontons et jetées. #

Il est indispensable de choisir la classe correspondante à votre utilisation

, sous peine d’usure prématurée.
Created on