Comment préparer du mortier ?

Tout comme la pâte à crêpes, le mortier n’est pas très dur à réussir. Suivre la recette avec méthode vous assurera un résultat garanti. La préparation du mortier est nommée le gâchage par les professionnels du bâtiment.

Matériel pré-requis

: * Du sable * De la chaux ou du ciment * De l’eau * Une truelle * Un seau (bac, bassine…) * Facultatif : du ciment.

Dosage du mortier

La préparation du mortier est un exercice à bien préparer. En effet, en fonction de l’usage du mortier, le dosage du mortier sera différent. Cependant, le dosage classiquement utilisé pour obtenir un mortier assez élastique mais pourtant résistant est d’un-quart de ciment/chaux, trois-quarts de sable. *Note : Réaliser du mortier à base de chaux et non de ciment va permettre de laisser la surface recouverte par le mortier la possibilité de ‘’respirer’’ pour lui permettre de perspirer une éventuelle humidité.* Pour un mur intérieur situé dans une salle assez humide, il est tout à fait possible de prendre des proportions de 1/8ème de chaux, 1/8ème de ciment et le reste de sable. A l’inverse, incorporer de la chaux dans un mortier qui aurait pour faire une dalle de béton ou un linteau, cela provoquerait une perte de résistance qui pourrait se révéler préjudiciable à long terme. L’emballage de votre sac de ciment et/ou de chaux vous fournira de précieuses indications quant au dosage des matériaux. [Par quel temps peut-on faire de la maçonnerie ?](/faq/maconnerie/par-quel-temps-peut-on-faire-de-la-maconnerie)
Créé le