La peinture isolante et réfléchissante est-elle efficace?

La peinture isolante et réfléchissante fait rêver. Ce serait idéal de pouvoir repeindre tout un mur et de le rendre isolant du même coup. Mais forcément, la réalité est toute autre, il faut donc remettre les choses à leur place. Voyons donc les propriétés réelles ou supposées des peintures isolantes pour analyser leur effet.

La peinture isolante est un leurre

De toutes les idées reçues sur les peintures isolantes, celle qui perdure le plus mais qui est fausse, est qu’elle serait isolante. En même temps comme c’est son nom… La peinture elle-même ne peut être isolante, car l’isolant se caractérise par une épaisseur et des composants qui, par définition, prennent de l’espace. Il faut en effet que l’air présent dans l’isolant empêche la température d’être conduite au sein de l’habitation. Or qui dit habitation, dit absence d’air. Cependant, il est possible que des éléments chimiques ou des particules soient ajoutées qui lui confèrent des propriétés isolantes. Mais alors le coefficient de conductivité thermique n’est certainement pas suffisant pour être comparé à celui d’un isolant classique. En revanche, il est fort probable que la peinture isolante soit un « plus » pour l’isolation : elle peut conférer à un mur, à un sol une impression de chaleur ambiante, qui se répercute à long terme sur la note de chauffage !

La peinture réfléchissante en revanche existe

La peinture réfléchissante, en revanche, a une efficacité prouvée. En effet, les propriétés de miroir d’infrarouges. Ainsi, la chaleur d’une pièce se trouve confinée dans l’habitation parce qu’elle est renvoyée par les parois. Mais cela ne signifie pas que l’effet est le même avec des températures extérieures agressives. C’est un peu le principe d’une peinture blanche, qui « créée » de la chaleur car renvoie les rayons du soleil !
Created on