Faut-il encore isoler avec de la laine de verre?

La laine de verre est un matériau qui a fait ses preuves depuis longtemps ! Elle a en effet été produite dans de larges proportions dès les années 1940, et est considérée désormais comme l’isolant le plus efficace. Cependant, certaines études prouvent que son utilisation dans l’habitation peut être nocive. Pour parer à ces désavantages, heureusement d’autres isolants laine de verre nouvelle génération ont fait leur arrivée.

Les avantages de la laine de verre

La laine de verre possède les meilleurs atouts d’un isolant :

● elle résiste très bien au feu ;

● elle ne s’altère pas au contact de l’humidité ;

● elle produit une très bonne isolation acoustique ;

● mais surtout, elle atteint des records en matière d’isolation thermique.

D’autre part, les procédés industriels modernes lui ont conféré un aspect qui la rend beaucoup plus pratique à utiliser.

Les défauts de la laine de verre

Mais la laine de verre encourt de plus en plus de critiques.

Ces critiques tiennent tout d’abord à l’aspect de la laine de verre. En effet, si vous en avez déjà touché, vous savez combien elle est rêche et même coupante au toucher.

On la critique aussi parce que des doutes subsistent sur de probables propriétés cancérigènes. Rien n’est prouvé, mais il est certain que les particules de verre flottantes sont dangereuses pour les poumons.

Alors, certes, désormais son conditionnement lui permet d’être posée plus facilement. Mais il faut être très précautionneux, en portant masque, gants et combinaison.

Des isolants nouvelle génération

Pour pallier à ces défauts, de nouveaux isolants en laine de verre sont apparus ces dernières années sur le marché. Ils sont équipés de parois isolantes posées tout le long de la laine de verre, de telle sorte qu’ils peuvent être manipulés sans danger.

Cela dit, vous n’êtes pas dispensés pour autant de porter masque et gants, car les microparticules ne sont pas toutes contenues pour autant, surtout si vous coupez le matériau.

Faut-il remplacer la laine de verre?

La laine de verre est un isolant mondialement répandu, qui est utilisé depuis plus de cinquante ans dans toutes les habitations. Or des doutes s’élèvent concernant sa nocivité pour la santé. A cause de cela, ou parce que vous pensez que votre maison pourrait être mieux isolée après toutes ces années, vous envisagez peut être de remplacer la laine de verre.

Les inconvénients de la laine de verre.

Vous n’auriez pas tort dans le sens où, en effet, la laine de verre est critiquée aujourd’hui pour des raisons réalistes.

Ainsi, on craint que les particules de verre ne soient mauvaises pour les poumons- voire même, soient cancérigènes, mais cela n’est pas prouvé.

D’autre part, sa manipulation est extrêmement délicate, car c’est un matériau rêche et coupant au toucher. Il faut donc porter un masque pour ne pas inhaler les particules, et des gants pour ne pas s’irriter les mains.

Ces caractéristiques vous font peut être réfléchir à un éventuel remplacement de votre isolant.

Un rapport coût avantage défavorable au remplacement de la laine de verre

Mais songez bien, avant de vous lancer, aux conséquences que cela implique.

Il vous faudra tout d’abord retirer toute la laine de verre existante, et ce même si elle se trouve derrière des faux plafonds ou derrière un contreplaqué sur lequel est posé du papier peint.

Toute la laine de verre, oui, car si vous retirez une partie seulement de l’isolant, les aérations ainsi créées rendent le tout beaucoup moins isolant que s’il est solidaire.

Il vous faudra donc procéder à cette étape. Par conséquent, il vous faudra ensuite jeter ces déchets. Or sachez que la laine de verre est recyclable uniquement par quelques spécialistes : si vous la jetez, vous créerez donc probablement une pollution conséquente.

Mais surtout, le remplacement de la laine de verre par un autre isolant implique le rachat puis la pose de l’isolant. Faites un devis de ce qu’il vous faudra acheter puis poser, et décidez !

Toutes les données ci-dessus devraient vous faire comprendre à quel point le remplacement de la laine de verre implique un rapport coût-avantage défavorable.

Comment poser un isolant de type Airflex?

Airflex est un isolant que l’on qualifie de léger ou mince, car il n’a pas le poids et le volume de la laine de verre. Sa pose est de ce fait plus délicate que celle de la laine de verre, car même s’il est plus léger, il a l’inconvénient de marquer plus, et de ne pouvoir être transpercé.

Positionner Airflex

Les isolants de type Airflex doivent être posés sur la surface à isoler. Ils peuvent être positionnés indifféremment sur une face ou sur l’autre, sauf avis contraire du fabricant.

L’isolant doit être ventilé par l’extérieur.

Fixer Airflex

L’isolant doit être fixé au moyen d’agrafes ou d’adhésifs double-face. Mais il peut aussi être collé. Cependant, les colles spéciales sont chères et requièrent une quantité importante pour parer à la porosité de la paroi. Préférez donc les agrafes ou adhésifs double-face.

Comme ces sortes d’isolants se présentent sous forme de bandes d’isolant à poser puis joindre entre elles, il faut les scotcher, uniquement avec le ruban adhésif fourni dans le pack. Ce scotch sert aussi à joindre les bandes aux parois latérales. Ces parois doivent être propres et sèches avant de poser le scotch.

Cumuler Airflex avec un autre isolant ?

Il est toujours possible de poser deux isolants. Mais il ne faut pas qu’ils soient collés entre eux, sinon l’un risque de jouer le rôle de pare-vapeur et de stocker l’humidité. Il faut donc veiller à laisser une couche d’air isolante entre les deux, qui soit stagnante et non ventilée.

Cette solution est adéquate si vous songez à renforcer l’effet isolant d’un isolant type Airflex par l’adjonction d’un autre isolant. Plutôt que de tout retirer et de replacer un isolant.