Comment isoler avec de l'argile expansée ?

L’argile expansée présente des qualités reconnues de résistance au temps et de résistance aux rongeurs, au feu et produits abrasifs. Elle est aussi très efficace en matière d’isolation sonore. Mais elle ne présente pas la meilleure isolation thermique sur le marché, loin de là… Elle est donc utile pour réhabiliter un plancher ou combler des parois creuses, mais elle ne sert pas vraiment pour couvrir tout un mur ou isoler une toiture.

La forme de l’argile expansée

L’argile expansée se trouve très facilement dans le commerce sous forme de petites billes rouges, que l’on met habituellement dans les pots de fleurs pour drainer l’eau. Mais celle que vous achèterez pour votre habitation doit présenter le diamètre le plus étroit possible, afin que l’isolation soit la meilleure, grâce à une faible circulation d’air.

  • L’argile expansée sous forme de billes libres Les billes libres permettent d’être versées à même le mur, entre les parois, sans préparation ni machine spécifiques. Elle permet donc d’isoler rapidement, et pour une très longue durée, des combles ou des murs.

  • L’argile expansée incorporée au béton Il existe aussi l’argile incorporée. Elle est le plus souvent mêlée à du béton, ce qui lui permet de conserver ses propriétés isolantes au sein d’une matière solide. Vous pouvez alors la poser au sol, dans un mélange, ou dans des blocs préfabriqués.

La pose de l’argile expansée

L’argile expansée se pose rapidement lorsqu’il s’agit de combler un interstice entre deux parois, ou lorsqu’il s’agit de recouvrir un sol. Mais si l’argile expansée vous sert sous sa forme élaborée, sous forme de brique, ou de panneaux préfabriqués, ou de mortier mêlé, alors son installation requiert l’assistance d’un professionnel et un outillage spécifique.