Puis-je me passer de chauffage central avec un insert cheminée ?

L’installation d’un insert sur votre cheminée ou l’achat d’un bâti avec insert vous a permis d’obtenir un nouvel appareil de chauffage à haute performance énergétique et écologique. Cependant, cette nouvelle source de chaleur vous permet-elle de vous passer d’un chauffage central ? Voici quelques éléments de réponses.

L’insert cheminée : un dispositif à haute performance énergétique et écologique

L’insert cheminée vous garantit un haut rendement énergétique (85% contre maximum 40% pour les cheminées à foyer ouvert) en empêchant la majeure partie de la chaleur produite par la combustion de s’échapper par le conduit de fumée.

Ce dispositif possède une puissance de chauffe de 10 à 20 kW, ce qui lui permet de chauffer un ensemble de pièce voire une petite maison, selon le modèle, son emplacement et les caractéristiques de l’habitation. L’ajout d’un système de post-combustion peut encore accroître davantage sa performance énergétique.

Faites de votre insert cheminée votre chauffage central

Il existe deux solutions pour transformer votre insert cheminée en véritable chauffage central :

  • L’installation d’un récupérateur à eau : il vous suffit d’installer un réseau de tubes à eau qui relie votre cheminée au circuit de votre chauffage central. L’insert cheminée fait alors office de chaudière et réchauffe l’eau qui circule par les tubes jusqu’au circuit central pour être dispatché dans tous les appareils de destination (radiateurs, ballons d’eau chaude…).
  • L’installation d’un distributeur de chaleur : il s’agit ici d’installer un réseau de gaines dans toute l’habitation afin de distribuer l’air chaud produit par la cheminée. Ce réseau sera relié à un ventilateur posé dans la hotte de l’appareil de chauffage pour envoyer l’air chaud produit à travers les gaines.

Faites appel à un professionnel pour transformer votre insert cheminée en chauffage central

La transformation de votre insert cheminée en chauffage central par récupérateur à eau ou distributeur de chaleur, nécessite précisions et connaissances techniques. De plus, seul un professionnel pourra vous assurer un réseau certifié, garantissant un haut niveau de sécurité.

L’équipement pour ces travaux vous coutera au minimum 200 euros pour un distributeur de chaleur et entre 300 et 1 000 euros environ pour un récupérateur d’eau. Au cela, il faudra rajouter le coût de la main d’œuvre.

Il est à savoir que si ces installations peuvent être couplée avec une chaudière mais aussi avec une pompe à chaleur ou des capteurs solaires.