Peut-on installer un insert sur une cheminée existante ?

Installer un insert sur une cheminée existante ? C’est en effet tout l’intérêt de ce concept qui vous permettra d’améliorer la performance énergétique et écologique de votre cheminée sans en modifier le bâti. Voici quelques informations présentant les conditions dans lesquelles cette opération peut être réalisée.

Renforcez la performance énergétique et écologique de votre cheminée

Dans les cheminées traditionnelles à foyer ouvert, près de 90% de la chaleur s’échappe par le conduit d’évacuation, voire 60% si vous avez équipé votre dispositif d’un récupérateur de chaleur.

L’objectif de l’insert est ainsi de limiter ces fuites de chaleur et ainsi d’augmenter la performance énergétique de votre cheminée (jusqu’à 85% de rendement énergétique) et de réduire votre consommation de bois, sans modifier le bâti existant.

Quelques règles préalables : visite technique

Avant de procéder à l’installation d’un insert cheminée sur votre cheminée existante, une visite doit être réalisée afin d’étudier vos besoins. Cette visite sera également l’occasion d’analyser les caractéristiques de votre habitation et de votre cheminée, afin d’évaluer l’ampleur des travaux nécessaires.

Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour poser votre insert

Outre les dangers liés à la pose de l’insert, un défaut d’installation du dispositif sera source de réduction de performance et de risques supplémentaires (notamment incendies). Il est ainsi recommandé de faire appel à un professionnel du secteur pour poser votre insert cheminée. Cela ne vous reviendra pas plus cher que de le faire vous-même.

Le prix des travaux est compris entre 500 et 2 500 euros, en fonction des caractéristiques de votre habitation et du bâti existant.

Un investissement à coût raisonnable qui vous permet de faire des économies

De nombreux dispositifs fiscaux sont prévus pour alléger les charges financières liées à l’achat d’un insert cheminée. Ainsi, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 34% sur le produit (hors pose), d’une TVA réduite à 5,5% pour l’insert et son installation et enfin d’un éco-prêt pouvant aller jusqu’à 30 000 euros.

Par ailleurs, en augmentant la performance de votre cheminée, vous réduirez en conséquence votre facture d’électricité ainsi que votre consommation de bois de chauffage.