Faut-il choisir un insert cheminée au bioéthanol ?

Envie d’agrémenter votre espace de vie d’une touche d’originalité ? D’une décoration chaleureuse, conviviale tout en vous inscrivant dans une démarche écologique ? Dans le cas des cheminées au bioéthanol, l’insert ne vise pas à obtenir un véritable appareil de chauffage mais plutôt à participer à l’insertion d’un feu dans une décoration intérieure design. Vous trouverez ici quelques informations sur les avantages et inconvénients d’une cheminée au bioéthanol, avec insert ou non.

Les avantages d’une cheminée au bioéthanol avec insert ou non : un dispositif esthétique, propre et original

Vous aimez la présence des flammes dans votre salon mais reculez devant les contraintes qui l’accompagne (corvée de bûches, ramonage régulier…). N’hésitez plus et optez pour la cheminée au bioéthanol avec insert ou non.

Celle-ci fonctionne sans bois (une illusion peut toutefois être mise en place si vous le souhaitez), utilisant du bio éthanol produit (produit à partir de betteraves par exemple), et ne nécessite pas de conduit d’évacuation. Il s’agit d’un appareil très adaptable, mobile ou flexible, ses flammes sont réglables à souhait.

Il s’agit également d’un dispositif très propre qui ne dégage ni fumée ni cendres ni scories ou braises. Vous retrouverez tous les avantages visuels de la cheminée sans en subir les inconvénients sur le plan de l’entretien de l’espace alentour. De plus, l’insert pourra donner l’illusion de flammes visibles à travers un écran de télévision.

Les inconvénients : ce dispositif ne peut être considéré comme un chauffage et nécessite quelques règles de sécurité

Si ses qualités esthétiques sont indéniables et que l’imitation avec un véritable feu de bois est incontestable, la cheminée au bio éthanol, même avec insert, ne peut être considérée comme un dispositif de chauffage. Celui-ci ne peut atteindre que 5 kW maximum, soit l’équivalent d’un petit poêle.

A cela s’ajoute d’ailleurs le prix. En effet, puisqu’il n’est pas considéré comme un appareil de chauffage, ce dispositif ne bénéficie pas d’avantages fiscaux et ne contribue pas à réduire la facture d’électricité. Il s’agit d’une dépense décorative et non d’un investissement. De plus, si des premiers modèles peuvent être trouvés à 500 euros, les plus designs sont davantage de l’ordre de 1 000 à 2 000 euros avec un combustible qui coûte près de six fois plus cher que le bois de chauffage.

Enfin, si cet appareil est très propre, son combustible étant très inflammable, des règles de sécurité doivent être observées. Il s’agit par exemple d’acheter un carburant certifié NF D35-386 et de le stocker dans un coin frais et isolé. Il convient également d’informer ses enfants et hôtes des dangers des flammes, qui si elles sont décoratives n’en brûlent pas moins ! Il est recommandé de s’équiper d’un détecteur de fumée.

Cependant, ces quelques règles étant intégrées, la cheminée au bio éthanol reste un élément décoratif très design et agréable qui ajoute convivialité et dynamisme à votre espace de vie. N’hésitez pas !