Les vitrages anti-effraction sont-ils efficaces ?

Une des fonctions des fenêtres est d’assurer la sécurité de la maison. Pour cela, il existe des vitrages spécifiques : les vitrages anti-effraction.

Observation

De manière générale, un cambrioleur essaye de rentrer par effraction dans une maison pendant 3 minutes. Passé ce délai, il abandonne car le risque devient trop grand. Un des accès les plus utilisés par les cambrioleurs est la fenêtre. C’est pourquoi il est important que les fenêtres les plus faciles d’accès soient bien protégées.

Il y a trois éléments principaux qui garantissent la sécurité d’une fenêtre : vitrage, quincaillerie et volets.

Caractéristiques

Le vitrage anti-effraction est composé de verre feuilleté réglementaire (norme EN 356).

La résistance plus importante de ce vitrage est due : au nombre de feuilles de verre feuilleté, à l’épaisseur de ces feuilles, et à la quantité de films en Poly VinylButyral (PVB) inséré dans la vitre.

Le PVB est un supplément utilisé entre deux feuilles de verre. Il est élastique et évite que le verre ne parte en éclat. Son élasticité peut aller jusqu’à 240%.

Les normes définissent deux niveaux de sécurité :

  • l’anti vandalisme : le verre doit être capable de résister à des chocs tels que les jets de corps durs ;
  • l’anti-effraction : le verre doit être capable de résister à des chocs plus violents tels que des coups de masse par exemple.

Efficacité

Là où une fenêtre simple vitrage ne résiste pas au premier choc, un double vitrage feuilleté avec retardateur d’effraction peut résister jusqu’à 6 minutes. Les vitrages les plus résistants peuvent ainsi supporter une trentaine de coups de masse avant qu’un homme puisse passer.

Les types de vitrage conseillés sont :

  • le double vitrage 44.4 : deux vitres en verre feuilleté de 4 mm et quatre couches de PVB ;
  • le double vitrage 44.6 : deux vitres en verre feuilleté de 4 mm et six couches de PVB ;
  • le triple vitrage 444.6 : trois vitres en verre feuilleté de 4 mm et six couches de PVB.