Quelles normes de sécurité respecter en électricité?

Pour assurer une sécurité maximale et pour limiter les risques d’accidents d’origine électrique, respecter les normes et règles en vigueur concernant les installations électriques est une priorité.

La norme NF

Seul un électricien sera en mesure de respecter les normes françaises NF C 12-100 à 15-100, qui réglementent l’installation électrique intérieure dans les locaux d’habitation. Son application, selon l’Union Technique Electrique, est obligatoire que ce soit une construction neuve ou une rénovation demandant un permis de construire.

Il existe plusieurs normes à respecter en matière d’installation électrique selon le type de travaux effectués et la fonction du local d’habitation.

  • La norme NF C 12-100 régule les installations dans les Etablissements Recevant du Public (ERP) et les Immeubles de Grande Hauteur (i.e. IGH dont la hauteur est supérieure à 50 mètres pour des immeubles à usage d’habitation et plus de 28 mètres pour tous les autres immeubles).
  • La norme NF C 13-100 régule l’installation des postes de transformation HTA/BT (i.e. pour des entreprises dont la puissance demandée est supérieure à 50kVA) et alimentés par un réseau de distribution de deuxième catégorie (haute tension).
  • La norme NF C 13-200 régule les installations électriques haute tension.
  • La norme NF C 14-100 régule les installations de branchement de première catégorie (basse tension).
  • Et enfin, la norme NF C 15-100 régulant les installations électriques basse tension est celle qui nous intéresse le plus car concernant directement les particuliers dans la cadre de leurs travaux électriques domestiques. Elle traite de la conception à la réalisation, de la vérification à l'entretien des installations électriques alimentées sous une tension électrique allant de 1000 volts en courant alternatif à 1500 volts en courant continu. Cette norme exige notamment un dispositif différentiel de protection 30mA sur les circuits électriques, la mise en place de canalisations pour le matériel électrique et le respect des règles propres aux installations dans les salles d’eau.

La norme CE

Le marquage CE a été créé dans le cadre de la législation européenne. Il est de nature obligatoire et réglementaire. Il confère aux produits couverts par une ou plusieurs directives européennes le droit de libre circulation sur l'ensemble du territoire de la Communauté Economique Européenne.

Ce marquage vise à garantir le caractère non dangereux du produit (non pollution, immunité électromagnétique,…).

Le marquage CE n'est pas une norme. Il ne signifie pas que le produit qui le porte est conforme aux normes nationales et internationales, en revanche, la conformité aux normes NF permet d'apposer le marquage CE, les normes françaises étant plus exigeantes que la directive européenne.