Quelle puissance d'ampoule choisir ?

A chaque type d’ampoule son utilisation. Il en va de même pour leur puissance. Que l’on soit dans un salon en train de discuter avec des amis ou bien dans son lit à lire un livre, le besoin en lumière n’est pas le même. C’est pour cela qu’il est important d’adapter la puissance à l’utilisation.

Les règles de base

Il existe en matière d’éclairage certaines règles à ne pas oublier. Ainsi, il ne faut jamais remplacer une ampoule par une autre de puissance supérieure au voltage indiqué sur le luminaire. Et bien sûr, toujours les remplacer par des ampoules de même culot.

Les types d’ampoules

L’ampoule à incandescence est dite « classique » et éclaire par l’intermédiaire d’un filament en tungstène. Elle consomme en moyenne 5 fois plus d’énergie que l’ampoule fluo-compacte tout en ayant le même rendement.

L’halogène produit 20% de lumière en plus mais consomme aussi énormément plus. Elle est constituée comme une lampe à incandescence à ceci près qu’elle est remplie d’un gaz diatomique.

Enfin, il y a la LED qui a une durée de vie bien plus importante mais qui, dû à des limites technologiques, éclaire moins bien.

Les différentes puissances

La règle générale veut que l’on consacre 200 à 300 lumens/m2 pour les pièces à vivre (salon, salle à manger, cuisine) et 100 lumens/m2 pour celles dans lesquelles on ne fait que passer (couloirs, sanitaires…)

Pour mesurer la quantité réelle de lumière diffusée par une ampoule, il vous faut regarder la quantité de lumens émise par celle-ci. Chaque type d’ampoule à son propre rendement.

Le rendement d’une lampe à incandescence est de 10 à 12 lumens/watt, d’une lampe halogène TBT est de 15 à 20 lumens/watt, d’une lampe fluocompacte est de 60 lumens/watt, et d’une LED est de 1 à 3 lumens/watt.

Il ne vous reste plus qu’à faire le calcul pour déterminer la puissance d’ampoule à choisir.

Types de lampe et usages

En conclusion, les ampoules basse consommation sont indiquées dans les pièces à vivre tout comme les ampoules à incandescence. Le seul inconvénient de l’ampoule à incandescence est son temps d’attente pour arriver à un éclairage optimal (1 à 2 minutes). Les ampoules halogènes sont parfaites pour éclairer une surface spécifique (lampe de chevet pour la lecture, dans un bureau) car elles éclairent très bien et sont très compactes. Enfin, les LED sont plutôt indiquées pour fournir un éclairage de balisage pour les escaliers ou les terrasses. Contactez un électricien professionnel pour vos travaux.