Quelle différence entre tableau électrique, compteur électrique et disjoncteur?

Connaître les différences existantes entre les outils de votre installation électrique peut s’avérer utile dans la pratique. Petit récapitulatif qui vous aidera à y voir plus clair.

Le tableau électrique

Le tableau électrique est un boîtier regroupant toutes les commandes de l’installation électrique basse tension de votre maison. A savoir, les commandes de coupure et systèmes de protection des circuits, ainsi que les protections spécifiques aux personnes. Le disjoncteur est d’ailleurs un des éléments de commande du tableau électrique.

Un tableau électrique peut être plus ou moins important qu’il s’agisse d’un appartement (simple coffret) ou d’une usine (armoire, voire local avec plusieurs armoires que l’on appelle aussi tableau général basse tension).

Dans les très grandes installations, des tableaux divisionnaires regroupent les commandes des circuits environnants, au plus près des utilisateurs.

Le compteur électrique

Le compteur électrique fait généralement partie du tableau électrique.

Il est l’organe permettant de mesurer la quantité d'énergie électrique consommée dans un lieu : résidence, local professionnel... Il permet aux fournisseurs d'électricité de calculer la consommation d’électricité du client et ainsi de le facturer. Ces appareils étaient à l'origine de conception électromécanique, ils sont de nos jours remplacés par des modèles à affichage digital.

L'unité d'énergie habituellement utilisée pour calculer la consommation électrique de l’utilisateur est le kilowatt-heure (kWh).

Le disjoncteur

Le disjoncteur se trouve dans le tableau électrique de votre logement.

Le disjoncteur est un dispositif électromécanique, voire électronique qui coupe le circuit à chaque fois que l'intensité du courant électrique est trop élevée et pourrait entraîner un incident sur le circuit électrique. Il joue aussi un rôle de protection envers les hommes, en leur évitant l’électrocution.

Le principal avantage du disjoncteur par rapport au fusible est qu'il est réarmable (il est prévu pour ne subir aucune avarie lors de son fonctionnement).