Il y a eu une erreur sur le diagnostic immobilier. Que faire?

Le diagnostic immobilier est essentiel pour la vente ou la location d’un bien immobilier. En cas d’erreur, il convient tout d’abord de s’adresser au diagnostiqueur immobilier.

S’arranger à l’amiable

De par le carnet de plaintes qu’il est obligé de tenir, le diagnostiqueur immobilier n’a aucun intérêt à être en conflit avec ses clients. Le plus souvent vous pourrez vous arranger avec lui pour faire refaire les diagnostics immobiliers erronés.

Comment devient-on diagnostiqueur ?

L’assurance du diagnostiqueur immobilier

Le montant de la garantie d’assurance du diagnostiqueur immobilier ne peut être inférieur à 300 000 euros par sinistre et 500 000 euros par année d’assurance. Pourtant les assureurs peuvent être réticents à couvrir les erreurs du diagnostiqueur immobilier, et les actions légales à l’encontre des diagnostiqueurs peuvent très bien échouer. Mieux vaut compter sur la bonne volonté du diagnostiqueur immobilier, qui a tout intérêt à vous donner satisfaction si il veut pouvoir continuer à exercer son métier.

En savoir plus sur l'assurance

Des sanctions pénales pour le diagnostiqueur immobilier fautif

Le diagnostiqueur immobilier qui a réalisé le diagnostic erroné supporte le litige à titre personnel, et non à travers sa société. Le diagnostiqueur immobilier a d’autant plus intérêt à éviter les fautes ou à négocier à l’amiable, qu’il risque des sanctions pénales en cas d’erreur grave.

Comment choisir un professionnel pour un DPE ?