Puis-je obtenir une garantie contre les défauts auprès du vendeur/installeur de ma cuisine ?

Avant la signature du bon de livraison, vérifiez et contrôlez, avec le transporteur ou l’installateur, les meubles, les électroménagers livrés. Si ce dernier manque de temps, écrivez sur le bon « sous réserve de déballage ». Vous avez alors trois jours pour constater les défauts de votre cuisine. Voici des indications quant aux différentes garanties possibles :

La garantie commerciale : une garantie facultative

  • Le vendeur prend en charge à ses frais les réparations du matériel jusqu’à un certain délai. Les conditions sont établies dans le contrat de garantie
  • Ce délai varie en fonction des éléments concernés : les meubles de cuisines sont garantis 5 ans, l’électroménager pendant 2 ans

La garantie légale des vices cachés

  • Un vice caché est un défaut d’un élément qui a été caché lors de la vente. Le produit est donc impropre
  • Par exemple, un vice caché peut être ce qui justifiera les pannes récurrentes de votre hotte aspirante, ou un plan de travail qui s’est fissuré juste après son installation
  • Soit vous demander au vendeur une annulation, et donc un remboursement. Soit vous conserver le produit et exigez un remboursement partiel

La garantie légale de conformité

  • Cette garantie prend à sa charge la différence entre le bien reçu, peu conforme à celui évoqué dans le contrat, et le produit d’origine
  • Elle couvre aussi les défauts cachés
  • Le bien doit être strictement conforme à celui évoqué dans le contrat. Cette garantie couvre donc toutes les différences de conformités

Le service après vente : une garantie après la pose

  • Le service après vente fait partie du bon de fin de travaux établie par le poseur
  • Il énumérera tous les défauts et les travaux de rénovation qui seront nécessaires