Vaut-il mieux choisir une chaudière bois ou une chaudière au fioul ?

Ces deux chaudières existent maintenant sur le même marché depuis une cinquantaine d’années. La chaudière à fioul a détrôné la bonne vieille chaudière traditionnelle à bois. Mais cependant, il semble que le retour de la chaudière à bois soit assuré – notamment grâce aux politiques gouvernementales incitatives. Comment donc départager les mérites de l’une et l’autre installation objectivement ?

Le coût de l’installation

Le coût d’une installation de chaudière bois ou fioul est en fait sensiblement le même. En effet, il faut compter un matériel de départ assez cher, dont la fourchette peut aller de 3 000€ à 20 000€. Peut-être que l’innovation et le luxe rendent les accessoires des chaudières à bois plus luxueux, mais c’est bien le seul critère pour les départager.

Le rendement

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le rendement d’une chaudière à bois en granulés est équivalent à celui d’une chaudière à fuel. En effet, les fonctions de réglage automatique et de ballon permettent de garder un rendement à hauteur de 90% dans les meilleurs cas.

Le coût du combustible

En revanche, ce qui peut jouer sur la détermination de votre choix, c’est le prix du combustible à long terme.

Pour avoir une idée générale, il faut savoir qu’actuellement, le prix du fioul a oscillé entre 400 et 600€ la tonne.

Le bois, lui, coûte maximum 300€ la tonne de bûche composée, ou de granulés.

A consommation égale, il ressort donc que le fioul reste plus cher. Il faut d’ailleurs compter sur de possibles augmentations de ce combustible, à cause de la conjoncture internationale qui pousse à la hausse les prix des produits pétroliers.

L’approvisionnement en combustible

L’inconvénient d’une chaudière à fuel, c’est que l’on est dépendant du camion-citerne.

Mais le problème reste le même avec le bois si vous avez opté pour une chaudière avec granulés, qui ne se trouvent que dans le commerce – et peuvent même être livrés en camion-citerne !

L’impact environnemental

Un autre genre de coût peut déterminer votre choix : le coût environnemental. Les émissions d’une chaudière à fioul sont sans commune mesure avec celles d’une chaudière à bois.

C’est un paramètre qui peut rentrer en compte si vous êtes éligibles au crédit d’impôt en cas d’installation ou de remplacement d’un ancien système de chauffage par une chaudière à bois. A bon entendeur…