Quelle chaudière à bois choisir?

Lorsque vous installez une chaudière à bois, vous investissez à long terme. En effet, c’est une installation souvent complexe et volumineuse, mais qui peut durer des dizaines d’années. Pour choisir entre une chaudière classique ou automatique, à bûches, plaquettes ou granulés, vous allez devoir tenir compte de multiples critères.

Une chaudière qui prend peu de place

Si vous installez une chaudière dans une petite habitation, et que vous n’avez pas à chauffer de grandes surfaces, alors faites un choix intelligent en ce qui concerne la taille de votre chaudière. Ainsi, il faut éviter les chaudières automatiques dans cette situation, car leur réservoir (surtout à plaquettes) leur donne beaucoup de volume.

Une chaudière qui pollue peu

Pour ce critère, malheureusement, pas de solution miracle. Mais certaines choses peuvent influencer votre choix. Il faut surtout que votre chaudière ait un bon rendement pour être sûr qu’elle pollue le moins possible. Ainsi, sachez qu’il existe des ballons tampons, qui retiennent la chaleur et la diffusent ultérieurement. Il faut en installer un en sus de la chaudière. D’autre part, votre chaudière polluera d’autant moins que votre habitation sera bien isolée. Si vous chauffez une pièce souvent perméable au froid et aux courants d’air, alors la pollution dégagée de la chaudière sera du gâchis. De même, pour que la chaudière ne s’encrasse pas et évacue moins bien les fumées, veillez à la ramoner de temps à autre, tous les ans maximum. Enfin, un tirage naturel donnera un moins bon rendement qu’un tirage turbo forcé. N’hésitez donc pas à adopter ce dernier afin de mettre tous les éléments écolos de votre côté.

Une chaudière automatique

Lorsque vous choisissez une chaudière, gardez bien à l’esprit que vous allez devoir la gérer vous-même. Il faut donc que vous soyez conscients de tous les désagréments pratiques liés à l’utilisation d’une chaudière à bûches : il faut stocker les bûches à proximité après les avoir bien fait sécher, puis recharger toutes les cinq heures la chaudière, puis nettoyer les cendres, etc. Alors qu’une chaudière automatique fera la moitié de ces taches à votre place. Les plaquettes ou les granulés sont intégrés à la chaudière et renouvelés rarement seulement. D’autre part, un système intégré permet l’ajustement des quantités et des horaires de chauffage, selon des paramètres que vous choisissez.

Une chaudière économique

L’intérêt de la chaudière à bois, c’est que le combustible est rarement cher. Les bûches, buchettes reconstituées, granulés et plaquettes sont pour cela très pratiques. Ce qui peut coûter plus cher, c’est l’entretien. Une chaudière classique nécessite des manutentions fréquentes, mais n’a pas besoin d’être constamment vérifiée. Alors que les chaudières automatiques nécessitent régulièrement des vérifications et ramonages et entretiens.
Created on