Qu'est-ce qu'une chaudière à bois déchiqueté?

Une chaudière à bois déchiqueté s’apparente à une chaudière à plaquettes. Les plaquettes ou le bois déchiqueté sont des petites lames de bois de 2 à 10 centimètres de long, qui proviennent d’exploitation forestières ou de scieries industrielles. Comme ces lamelles de bois sont récupérées telles quelles, elles ne comportent aucun additif chimique. Une chaudière qui fonctionne avec du bois déchiqueté peut être automatique. Son rendement sera alors très élevé, pour un coût minime.

Le fonctionnement d’une chaudière à bois déchiqueté

Le bois déchiqueté est posé dans un silo ou une cuve adjacente à la chaudière domestique. Par un système de vis sans fin ou de tapis roulant, le bois déchiqueté est acheminé vers la zone de combustion. Comme l’acheminement est automatique, la chaudière peut fonctionner toute seule si elle est programmée à l’avance. Les chaudières à bois déchiqueté, comme les chaudières à granulés, permettent donc un fonctionnement autonome très confortable. Ce genre de chaudière peut être amélioré par l’adjonction d’un ballon, qui va contenir la chaleur produite lorsque le bois flambe, et la diffuser après que le foyer se soit éteint. Elle peut aussi être améliorée par l’ajout d’un condensateur, qui réduit le bois en vapeur afin d’en extraire l’énergie nécessaire au chauffage.

Le coût du fonctionnement d’une chaudière à bois déchiqueté

Le bois déchiqueté est produit en grandes quantités dans toutes les régions de France un minimum boisées. Il est donc disponible à un prix modique, puisqu’il est obtenu comme dérivé d’activités horticoles ou industrielles. Le prix d’une tonne de bois déchiqueté est d’environ 100€. En plus de son coût modique, le bois déchiqueté présente une réelle sécurité : il va continuer à être produit pendant toutes les prochaines décennies, à l’inverse d’autres sources d’énergie.

Les inconvénients du bois déchiqueté

Le bois déchiqueté a principalement des avantages. Mais un inconvénient réel lié à sa production existe : il peut arriver que des lamelles soient trop longues, et endommagent la chaudière. D’autre part, il ne faut absolument pas que le bois soit humide. S’il l’est, alors la combustion sera moins efficace, et la chaudière en pâtira à long terme. Il faut donc bien veiller à ce que le bois déchiré ne soit pas stocké dans un endroit humide, et qu’il soit sec quand vous l’achetez.
Created on