Faut-il choisir des plaquettes, des granulés ou des bûches pour une chaudière bois?

Une chaudière bois peut, par définition, fonctionner avec tout type de bois. Cependant, le choix de la forme du bois est déterminant lors de l’installation d’une chaudière. En effet, les critères de coût, d’adéquation à la chaudière, de localisation géographique sont déterminants. Ce dont vous pouvez être certains, c’est que le bois doit, quelle que soit sa forme, toujours être très sec. Les unités utilisées dans le commerce sont le stère ou la tonne.

Les plaquettes

Les plaquettes sont les moins chères sur le marché du bois. En effet, comme ce sont principalement des déchets de bois récupérés de l’industrie, sans compression ultérieure ni transformation aucune, leur coût de fabrication est modique.

Les plaquettes sont un bon compromis entre la bûche et les granulés, puisqu’elles permettent de ne pas avoir à déplacer de grosses bûches, parfois sales, et toujours lourdes, tout en étant du bois naturel.

Mais elles ne peuvent être utilisées pour toutes les chaudières automatiques, car leur format n’est pas idéal pour un approvisionnement à vis, et impossible pour l’aspiration.

Les plaquettes sont les produits les plus économiques, entre 30 et 50€.

Les granulés

Les granulés sont une invention assez récente qui a un bel avenir. En effet, ils sont très largement utilisés dans les chaudières à bois automatiques, car leur petite taille et leur fluidité les rend facilement aspirables ou faciles à faire circuler par une vis. De plus, leur stockage est aussi très simple, puisqu’il suffit de remplir la cuve ou le silo pour que l’approvisionnement soit suffisant pour toute une saison.

Cependant, c’est précisément l’approvisionnement qui peut être problématique : si vous habitez dans une région peu accessible, ou tout simplement peu desservie par les fournisseurs, alors il sera plus problématique d’en trouver.

Les granulés s’achètent dans le commerce à 200€ la tonne.

Les bûches

Les bûches restent le moyen le plus traditionnel de chauffer au bois. Si vous êtes habitant d’une région boisée, que vous bénéficiez de bois grâce à une forêt ou que vous en avez de grandes quantités en stock, c’est la meilleure forme souhaitable pour un chauffage au bois.

Mais cela signifie que vous ne pouvez pas opter pour une chaudière automatique, et que vous allez devoir vous transformer en bûcheron pour le transport des bûches, le remplissage de la chaudière chaque matin, etc. Un des intérêts étant que vous pouvez stocker ce bois en extérieur sans problème.

Les bûches traditionnelles coûtent environ 200€ la tonne.

Les bûches reconstituées

Les bûches reconstituées ont les mêmes caractéristiques que les bûches naturelles : taille (30 ou 50cm), poids, durée de combustion, etc. puisqu’elles sont composées de copeaux ou de sciure de bois compactes. Cependant, la compression fait que le rendement de ces bûches est meilleur que celui des bûches classiques, et évite les salissures des bûches naturelles. Mais elles doivent être conservées dans un endroit sec, donc en intérieur uniquement.

Les bûches recomposées coûtent environ 300€ la tonne.