Quels sont les différents types d'alarme

Pour équiper sa propriété, il existe trois dimensions pour distinguer les différents types d’alarmes :

  • l’événement déclencheur de l’alarme : intrusion, incendie ou fuite de gaz ;
  • alarmes filaires et alarmes sans fil ;
  • périmètre de protection : total, partiel ou périphérique.

En savoir plus sur les alarmes les moins chères

Les différents types d'alarmes : anti-intrusion, incendie ou gaz

Une alarme sert à détecter une activité précise. Il peut s’agir d’une intrusion, de fumées signe d’un incendie, ou d’une fuite de gaz.

  • l’alarme intrusion vise à sécuriser un endroit contre des tentatives d’intrusion, souvent des tentatives de vol. Dans la plus grande partie des cas, le déclenchement d’une telle alarme suffit à dissuader le voleur et de le faire fuir.
  • l’alarme incendie : le détecteur de fumée vise à prévenir contre les risques d’incendie. Ce type d’alarme devient obligatoire pour les logements.
  • l’alarme gaz : le détecteur de gaz se déclenche lors d’une concentration anormale de gaz domestique (butane, propane…) et manifeste sa présence par une sirène.

Comprendre le lien entre alarme et intervention de la police

Les différents types d'alarmes : alarmes filaires et sans fil

Le système d’alarme filaire requiert de tirer des câbles dans la propriété, l’installation peut parfois être difficile. Le système d’alarme sans fil permet une communication par radio avec la centrale d’alarme.

  • l’alarme sans fil : beaucoup plus facile à installer, puisqu’elle ne nécessite pas la pose de fils à travers l’habitation ; fonctionne avec des piles et une liaison radio avec la centrale d’alarme du système
  • l’alarme filaire : a l’avantage de ne pas être mise hors service par manque de piles de remplacement ; l’alarme filaire est directement relié au réseau d’électricité

Faut-il choisir une alarme sans fil ou filaire

Les différents types d'alarmes : alarme pour protection totale, partielle ou périphérique

Dans le cas des alarmes pour intrusion, une dimension supplémentaire s’ajoute : le périmètre de protection.

  • la protection périphérique : le système d’alarmes surveille les points d’entrée : portes et fenêtres principalement
  • la protection partielle : comprend la protection périphérique, plus le rez-de-chaussée du bâtiment
  • la protection totale : comprend la protection partielle, plus tous les étages

Les alarmes permettent parfois de basculer entre ces modes de protection, en les armant ou en les désarmant selon les besoins de l’habitant.

Focus sur les composants d'une alarme

Les points communs des différents types d'alarmes

Dans tous les cas, les systèmes d’alarme ont beaucoup d’éléments en commun :

  • des détecteurs placés à des endroits stratégiques
  • une télécommande pour régler le dispositif
  • une centrale d’alarme : réceptionne les informations des capteurs, déclenche l’alarme. Seuls les systèmes les plus simples (détecteur de mouvement à capteur unique par exemple) ne disposent pas d’une centrale
  • une sirène, équipée d’un gyrophare pour une plus grande visibilité
  • le transmetteur téléphonique, qui avertit une entreprise de télésurveillance, ou une personne de votre choix/