Quel est le coefficient de performance moyen d’une pompe à chaleur ?


Trouvez un bricoleur pour vos travaux !
SuperMano, partenaire de Travaux.info, met en relation des particuliers avec les meilleurs bricoleurs pour de petits travaux.
C'est parti !

Le COP moyen d’une pompe à chaleur (PAC) dépend de plusieurs facteurs : lieu du logement, type de pompe à chaleur choisi.

Attention aux mensonges en magasin

Si un vendeur souhaite vous vendre une PAC possédant un COP de 3 et qu’il vous explique que cela signifie que vous allez diviser votre facture de chauffage par 3, cela est totalement faux ! Les économies d’énergie générées par les PAC dépendent certes de son COP mais également d’autres facteurs comme la qualité de l’installation, la superficie du logement à chauffer…

Quelle PAC choisir pour mon logement ?

Les distinctions à faire pour ne pas tomber dans des pièges :

Lorsque l’on parle du coefficient de performance (COP) d’une pompe à chaleur (PAC), il faut distinguer :

  • le coefficient de performance « machine » : ce COP est celui indiqué sur les machines à la vente et correspond à un calcul optimal fait en laboratoire donc aucunement relié à la réalité de votre logement.
  • Le coefficient de performance «système » : ce COP prend en compte certaines réalités de terrain comme l’installation du système et tous les éléments de celui-ci : pompes, circulateurs. Ce COP reste toutefois théorique.
  • Le coefficient de performance « annuel » : ce COP est le celui que vous obtiendrez après l’achat de votre système de PAC et au bout d’un an. Ce COP vous montrera exactement le coefficient de performance de votre machine un an après sa mise en route.

Lors de l’achat d’une pompe à chaleur, la meilleure référence de comparaison que vous aurez sera le coefficient de performance système.

Qu'est-ce que le COP ?

le COP moyen des pompes à chaleur disponibles sur le marché

Le meilleur COP est incontestablement celui des systèmes hydrothermiques dans la mesure où le capteur du système est au contact d’une énergie (l’eau) qui stagne à une température de 10 degrés. La différence entre la température de l’énergie utilisée et de l’énergie générée à la fin du processus est faible donc le COP est grand.

Le COP moyen des PAC aérothermiques et géothermiques est de 3,4. A partir d’un COP de 3.4, vous pouvez considérer que vous avez à faire à une bonne machine : votre pompe à chaleur sera dans la plupart des cas certifiée NFPAC (norme communautaire) et éligible au crédit d’impôt.

Comment choisir l'installateur de sa PAC ?