Faut-il isoler le pisé?

Le pisé est un matériau beaucoup utilisé dans les maisons anciennes. Souvent, les propriétaires ne savent comment l’isoler, car même s’il est connu pour ses qualités isolantes naturelles, les factures énergétiques prouvent que cela ne suffit pas ! Le problème de ce genre de parois en pisé, c’est qu’elles sont très efficaces contre l’humidité ; du coup, si l’on installe un isolant trop étanche, alors la paroi en pisé perd ses qualités isolantes en humidité. Il faut donc prévoir un isolant qui permette au pisé de respirer mais augmente sa capacité d’isolation thermique.

Isoler le pisé pour augmenter sa résistance thermique

Le pisé, nous l’avons dit, est un très bon isolant contre l’humidité. En effet, sa composition naturelle permet à l’humidité d’être absorbée en permanence. C’est donc une de ses qualités, qu’il serait dommage de gâcher. Ce serait d’autant plus dommage qu’emprisonner un tel matériau dans une paroi isolante trop étanche signifierait à court terme détérioration du pisé et augmentation de l’humidité intérieure. Il faut donc trouver un matériau qui isole surtout au niveau thermique, mais laisse passer l’air. C’est le cas de la laine ou du bois, mais assurément pas des isolants minéraux. On appelle ces matériaux qui gèrent naturellement l’humidité des matériaux respirants.

Isoler en intérieur ou en extérieur

? Dans le cas du pisé, il est souvent recommandé d’isoler par l’extérieur. Pourquoi ? Parce que le pisé étant très utile pour assurer une isolation respirante, il retient et répand naturellement l’humidité en trop ou en manque dans l’habitation. Il faut donc lui laisser la possibilité d’exercer cette action positive au sein de la maison. En revanche, il faut trouver un isolant thermique efficace. Il faut donc que celui-ci soit accolé au pisé. Et de l’extérieur, en laissant un espace entre le pisé et l’isolant, l’action sera exercée sans déranger la perspiration.

Le meilleur conseil

: isoler à la chaux et au chanvre Toutes ces problématiques de pisé, un matériau ancien, peuvent être résolus en recouvrant de l’extérieur le pisé par un mélange chaux-chanvre. En effet, ce mélange a l’avantage d’être aussi beau que le pisé pour l’aspect extérieur. Il permet aussi tout à la fois d’isoler thermiquement (avec le chanvre, isolant biologique), et de laisser le pisé respirer.
Created on