Quels sont les avantages et inconvénients des sols en béton fibré?


Trouvez un bricoleur pour vos travaux !
SuperMano, partenaire de Travaux.info, met en relation des particuliers avec les meilleurs bricoleurs pour de petits travaux.
C'est parti !

Les sols en béton fibrés sont des sols en béton composite. « Fibré » signifie renforcé par des fibres, qu’elles soient naturelles, métalliques ou synthétiques. Ces fibres ont pour rôle de réduire la formation de fissures à la surface du béton, car elles assurent l’homogénéité et le liant de la matière.

Les avantages du béton fibré

Les professionnels recommandent le béton fibré car il est plus facile à mettre en place que du béton avec armature métallique. En effet, le béton classique nécessite de couler le béton en plusieurs étapes, notamment avec la pose d’un treillis métallique. Alors que le béton fibré est d’installation plus rapide et efficace, puisqu’il est préconstitué avec la fibre à l’intérieur.

D’autre part, le béton a souvent tendance à mal vieillir, surtout les premières années. Or le béton fibré permettrait de réduire l’exposition aux fissures grâce au maillage préexistant.

Enfin, le béton fibré est bien plus léger que son homologue classique. Il peut donc s’adapter à toutes les pièces de la maison. Et du coup, être moulé sur de fines couches, avec la forme que l’on désire.

Pour faire simple, c’est un béton léger et modulable.

Les inconvénients du béton fibré

Mais le béton fibré présente, inévitablement, quelques inconvénients dont il vaut mieux être au courant !

Le premier est évident dès que l’on compare les coûts : le béton fibré est plus cher à l’achat que le béton classique. Certes, la pose sera plus simple pour le béton fibré, mais la matière initiale est plus complexe donc plus coûteuse.

D’autre part, il faut prévoir un vieillissement à terme moins réussi que pour le béton classique. En effet, le béton fibré ne pourra pas résister éternellement à l’eau et à la pression. Il faut donc envisager de le remplacer dans un avenir lointain.