Quels sont les avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur air/air ?


Trouvez un bricoleur pour vos travaux !
SuperMano, partenaire de Travaux.info, met en relation des particuliers avec les meilleurs bricoleurs pour de petits travaux.
C'est parti !

Les avantages d’une pompe à chaleur air/air

  • l’investissement de base à prévoir est le plus faible du marché : il faut compter entre 5000 euros pour une pompe à chaleur de base et 8000 euros pour une pompe à chaleur air/air haut de gamme ;
  • l’installation du système est simple : si vous aimez le bricolage vous pouvez le faire vous même car son installation ne nécessite ni chantier ni autorisation administrative ;
  • les pompes à chaleur air/air peuvent être réversibles, c’est-à-dire faire office de chauffage en hiver comme de climatiseur quand les beaux jours reviennent ;
  • les pompes à chaleur air/air peuvent être jumelées à un système de chauffage préexistant ;
  • enfin, vous pouvez opter pour une pompe à chaleur air/air dans le cadre d’une construction d’un logement neuf comme dans le cadre d’une rénovation.

Quel est le coût d'installation d'une PAC ?

Les désavantages d’une pompe à chaleur air/air

  • La pompe à chaleur air/air peut être bruyante et encombrante suivant la marque et le modèle pour lesquels vous allez opter ;
  • La pompe à chaleur air/air captant les calories (énergie) disponibles dans l’air ambiant, la puissance de votre pompe est dépendante de la température extérieure : plus il est fait froid, moins votre pompe sera performante. Si vous habitez dans une région très froide ou montagneuse, ce système peut s’avérer problématique ;
  • La dépendance à la température extérieure peut vous obliger à utiliser un chauffage d’appoint ;
  • Toutes les pompes à chaleur air/air ne sont pas éligibles au crédit d’impôt (en fonction de leur coefficient de performance).

En savoir plus sur l'obtention du crédit d'impôt

Solution possible :

Avant tout achat d’une PAC air/air :

  • demandez à la voir en fonctionnement pour examiner le bruit produit par le système ;
  • renseignez-vous sur son coefficient de performance et sur la nécessité d’y ajouter un chauffage d’appoint dans le cas spécifique de votre logement.

En savoir plus sur ce coefficient