Ma pompe à chaleur marche-t-elle quand il fait froid ?


Trouvez un bricoleur pour vos travaux !
SuperMano, partenaire de Travaux.info, met en relation des particuliers avec les meilleurs bricoleurs pour de petits travaux.
C'est parti !

La pompe à chaleur fonctionne à partir de calories prélevées dans l’environnement extérieur du logement (sol, eau, air). Si la température extérieure descend très bas, la pompe à chaleur continue-t-elle à chauffer convenablement mon logement ?

Pompe à chaleur aérothermique air/airPompe à chaleur aérothermique air/eauPompe à chaleur géothermique sol/sol ou sol/eauPompe à chaleur géothermique eau glycolée/eauPompe à chaleur hydrothermique eau/eau
Sensibilité température extérieureForteForteAssez faibleAssez faible (capteurs horizontaux)
Très faible (capteurs verticaux)
Aucune
Nécessité chauffage d’appointOui (selon les cas)Non (dans la plupart des cas)NonNonNon

La température extérieure influence votre pompe à chaleur :

Lorsque la température à l’extérieur du logement est très faible, la pompe à chaleur a des difficultés à extraire les calories (énergie) à transmettre à l’intérieur du logement. Dans ce cas, la pompe à chaleur doit être aidée par un générateur électrique (moins écologique que la PAC). Pour certains modèles de pompes à chaleur peu performants, il conviendra même de mettre en route un chauffage électrique d’appoint.

En fait, chaque type de pompe à chaleur réagit différemment au grand froid :

  • Les pompes à chaleur aérothermiques sont les plus sensibles au froid ;
  • Les pompes à chaleur géothermiques sont beaucoup plus résistantes au froid.

Les différents types de PAC disponibles sur le marché

Les pompes à chaleur aérothermiques :

Les pompes à chaleur air/air :

Les pompes à chaleur air/air sont les moins robustes du marché. Par temps de grand froid (régions montagneuses), une pompe à chaleur air/air ne suffira pas à assurer un chauffage confortable. Il vous faudra alors le renfort d’un chauffage d’appoint : électrique, poêle à bois…

En savoir plus sur les PAC air/air

Les pompes à chaleur air/eau :

Les pompes à chaleur air/eau de dernière génération supportent désormais le grand froid jusqu’à -25°. Les autres peuvent nécessiter la présence d’un chauffage d’appoint.

En savoir plus sur les PAC air/eau

Les pompes à chaleur géothermiques

Les pompes à chaleur sol/sol, sol/eau et eau/eau résistent également au grand froid et fonctionnent en tant que chauffage de manière totalement autonome. Le chauffage par pompe à chaleur géothermique assure un excellent confort sans le renfort d’un chauffage d’appoint.

Avantages et inconvénients des PAC géothermiques